lundi 10 août 2020

Historique et présentation

En un clin d'oeil

Voir la synthèse de l'historique

 
Naissance de Caaps

Lauréat du prix du Club européen de la santé, Caaps est un programme de promotion de la santé piloté par le Rectorat de l’académie de Strasbourg depuis 2005. L’Alsace présente alors des indicateurs de santé particulièrement défavorables en ce qui concerne les pathologies neuro-cardio métaboliques à facteur nutritionnel. Un indicateur retient particulièrement l’attention des services de santé du Rectorat : l’Alsace est la 2e région française en terme de surpoids et d’obésité chez les enfants de 5 à 6 ans (17,6 % vs 14,4 % à l’échelle nationale, étude de la Drees*, 2003). Le rebond historique de la surcharge pondérale infantile (et générale) en France (3 % d’enfants étaient en surpoids en 1960, 16 % en 2000) génère le lancement du Programme National Nutrition Santé décliné en Programme Régional Nutrition Santé en Alsace. Ce programme arrête la définition de la nutrition entendue « comme l’équilibre entre les apports liés à l’alimentation et les dépenses occasionnées par l’activité physique ». Parallèlement, le programme de recherche interventionnelle Icaps** centré sur l’activité physique et la sédentarité des collégiens est mené au sein de collèges bas-rhinois par l’équipe du Pr Chantal Simon. Dans ce contexte global, le Rectorat lance le projet Caaps : comportements alimentaires des adolescents : le pari de la santé ! L’état des lieux mené dans les collèges et lycées pilotes invite alors à adopter une stratégie axée sur plusieurs déterminants de la santé :

  • Réflexion sur l’offre alimentaire globale et de dépistage de la surcharge pondérale de l’établissement pour l’environnement physique
  • Sensibilisation des personnels éducatifs et des familles pour l’environnement socio-familial
  • Education à la nutrition pour les ressources individuelles des jeunes.                                                                                 

Cette approche socio-écologique constituera la référence en termes de réflexion stratégique pour les versions de Caaps à venir.

 
Entrée à l'école

L’année 2013-2014 marque l’entrée dans le premier degré (écoles maternelles et élémentaires), en concertation avec le comité de pilotage, et conformément aux orientations des politiques de santé en région (projet régional de santé et projet d’académie). L’intervention précoce permettra de participer à la construction d’habitudes alimentaires dès le plus jeune âge, âge au cours duquel elles se construisent et se consolident. Ici, le volet « activité physique » est renforcé, notamment avec l’intégration de deux éducateurs sportifs au sein de l’équipe d’intervenants, en partenariat avec l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (Usep).

 
De la nutrition aux habitudes de vie

Depuis 2018, dans une perspective de pérennisation, et toujours dans cette approche socio-écologique, c’est l’ensemble de la communauté éducative familiale, scolaire et péri-extrascolaire qui est accompagnée et/ou (in)formée dans le cadre de projets autour des habitudes de vie favorables à la santé. Les perceptions de terrain de l’équipe Caaps la conduisent à élargir son champ de compétences en y intégrant les questions de sommeil et de gestion des écrans, très intriquées aux habitudes nutritionnelles et impactant fortement la réussite scolaire des enfants. Le projet régional de santé Grand Est 2018-2028 est propice à cette évolution puisqu’il prévoit de « Déployer, dès la petite enfance, des actions de développement des compétences psychosociales et de promotion de pratiques éducatives positives autour de l’hygiène de vie, l’alimentation et l’activité physique, l’éveil culturel, la qualité du sommeil, l’usage raisonné du numérique, la vie affective et sexuelle, les conduites à risques ».

L’ensemble de ces évolutions a invité le comité technique à repenser l’acronyme de l’action dénommée désormais « Conseils et Accompagnement pour Agir en Promotion de la Santé en faveur des jeunes ».

 

*Direction de la Recherche des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques; **Intervention auprès des Collégiens centrée sur l’Activité Physique et la Sédentarité, pilotée par le Pr C. Simon de 2002 à 2006

Nous contacter

Equipe Caaps

caaps@ac-strasbourg.fr

A télécharger