samedi 29 avril 2017

A la une

Journée du PAF avec Catherine Larrère

Lycée Kléber / 2 mai 2017

 

 

 

Catherine Larrère abordera la question de l'écologie politique.

 

Plus d'informations seront données prochainement.

Qu'est-ce que faire de la philosophie aujourd'hui ?

 

 

Du 26 avril 2017 au 28 avril 2017

Maison interuniversitaire des sciences de l'Homme, Strasbourg

Organisation : Louis Anicet, Mariana Bardelli, Alix Bouffard, Roman Czapski, Timothée Haug, Laurent Maronneau, Jean Quétier, Sihem Riad, Andras Schuller & Elise Tourte


Programme

La rencontre sera structurée autour de trois journées thématiques contenant
chacune plusieurs ateliers, qui sont organisés de façon à laisser une large
place à la discussion entre les participant-e-s. Les ateliers d’une même
demi-journée ayant lieu simultanément, les participant-e-s seront ensuite
invité-e-s à se rassembler pour une séance plénière qui permettra de
prolonger ensemble les discussions entamées dans les ateliers. Chaque
séance plénière commencera ainsi par un court exposé du fruit des échanges
ayant eu lieu dans les ateliers.

Afin d’initier une réelle convergence nationale des doctorant-e-s en
philosophie et de faciliter l’organisation de telles rencontres pour les
années à venir, nous avons créé une liste de diffusion. Même si vous ne
pouvez pas venir, n’hésitez pas à vous inscrire ! Cette liste servira dans
un premier temps à faire parvenir un compte-rendu de la rencontre, mais
pourra également servir à relayer des initiatives doctorantes en
philosophie dans toute la France. Pour vous inscrire, il suffit de cliquer
sur le lien suivant : https://framalistes.org/sympa/subscribe/reseau-national-docphilo


Pour toute question ou demande d’aide à l’organisation de votre séjour,
vous pouvez nous contacter à l’adresse rencontrenationaledocphil(at)gmail.com

L’événement possède également une page facebook

La rencontre se déroulera à la M.I.S.H.A. (Maison Interuniversitaire des
Sciences de l'Homme – Alsace), au 5 Allée du Général Rouvillois, 67083
Strasbourg. Les ateliers auront lieu dans les salles "Afrique" et
"Océanie"*, les séances plénières se tiendront dans la Salle de Conférence
de la M.I.S.H.A.

La rencontre est soutenue par l’École doctorale des Humanités de Strasbourg
(ED520) ainsi que par le Centre en recherche de philosophie allemande et
contemporaine (EA2326) de la Faculté de philosophie de Strasbourg.

Conférence de Arnaud Tomes - GRAPhiS

Groupe de recherche d'Alsace en philosophie sociale

GRAPhiS —


Séminaire III — La fin de la contestation ?

Neuvième séance


Le samedi 29 avril 2017, à partir de 14h30,

à l'auditorium du Collège doctoral européen

(campus universitaire, à proximité immédiate de l'arrêt « Observatoire » des trams C, E et F.)


Conférence de Arnaud Tomès


Privatisation et contestation :

la critique de l'apathie politique des masses chez Castoriadis


Si l’on excepte les poussées de fièvre du vote protestataire – symptômes d’une pathologie de notre vie politique plus que recherche de voies pour créer de nouvelles normes démocratiques –, il semblerait bien que nous soyons entrés depuis quelques décennies dans une époque de fin de la contestation. Nul ne songerait à renverser le système existant pour lui substituer un système plus juste ou plus équitable. Les forces politiques et syndicales qui contestaient autrefois le monde capitaliste paraissent avoir accepté de n’être plus que des groupes corporatistes, défendant les intérêts de leurs adhérents, sans considération pour la forme globale de la société. Les masses se complaisent dans leur apathie, pour peu qu’on achète leur obéissance avec des marchandises : elle se retirent alors dans leur sphère privée, sphère de la consommation, laissant le champ de la politique aux experts. Tel est le phénomène que Castoriadis appelle privatisation dès les articles qu’il publie dans la revue Socialisme ou barbarie, dans les années soixante, et qu’il ne cessera de considérer comme le propre de notre société bureaucratique, après la parenthèse de mai 68. Peut-on aujourd’hui confirmer ce diagnostic ? Serions-nous définitivement entrés dans une époque de conformisme généralisé ? Ou bien ce phénomène de privatisation ne dissimule-t-il pas un malaise social plus profond, voire des potentialités d’émancipation ?


Entrée libre — La conférence sera suivie d'une discussion.

références

Contacts

M. Yann-Hervé Martin,

IA-IPR de philosophie.

yann-martin@ac-nancy-metz.fr

06.59.67.77.96

 

M. Mickaël Labbé,

professeur de philosophie,

IAN pour la philosophie.

mickael.labbe@ac-strasbourg.fr