samedi 27 février 2021

Plan Lecture : décodage, fluence, compréhension

Déployer le Plan Lecture au sein de votre enseignement : recommandations détaillées et sommaire des ressources accessibles.

Intégrer une activité de lecture le plus souvent possible à vos séances et séquences d’enseignement suppose :

 

  • D’inventer de nouvelles articulations entre l’acte de lecture –qui peut porter sur des supports très variés- et les apprentissages conçus. Chaque discipline peut développer des pistes originales à cette fin. Le principe commun qui doit présider aux orientations prises est l’installation d’une récurrence sur le long terme.
  • De répertorier en équipe ET avec le professeur documentaliste les ressources mobilisables.
  • De penser les modalités d’appropriation, la vérification, la restitution et l’exploitation de cette lecture. Il ne s’agit en aucun cas de mettre en œuvre un programme complet d’exploitation collective et individuelle pour chaque lecture : une lecture orale suivie de quelques échanges, un compte-rendu d’élève de 2-3 minutes, un bref débat, un article dans le cahier culturel de l’élève, une illustration, la conversion d’un texte lu en schéma et inversement, etc..  constitueront d’avantageuses alternatives aux questionnaires de lecture traditionnels. À cet égard, il convient de souligner la grande diversité d’outils numériques permettant aux élèves d’effectuer une auto-évaluation en autonomie (ou semi-autonomie) de leur appropriation du document.

 

Afin d’entreprendre le développement de la fluence en lecture :

 

Nous vous proposons des ressources très accessibles permettant de comprendre les mécanismes de lecture et de mettre concrètement en œuvre des pratiques de remédiation. Précisons toutefois que les exemples exposés ont été réalisés en AP par des équipes de Lettres, et que toutes les disciplines ne peuvent pas s’emparer de ces questions au même niveau.
Ces protocoles sont déjà en usage dans certains collèges.

Nous vous conseillons de travailler en lien avec les enseignants d’Ulis, d’UPE2A, de Segpa
Nous vous renvoyons ainsi à l’appropriation des documents suivants :


Fiche 1: Faire lire chaque élève à voix haute chaque jour.
Fiche 2: J’observe un élève qui lit, grille d’observations.

 

Les compétences de fluence sont indissociables de l’aisance au décodage. Quelques éclairages sont donc nécessaires :

Diaporama complet : remédier aux difficultés de décodage et de fluence. Définitions, explications et présentation d’activités.

Fiche 3 : Travailler le décodage
Fiche 4 : Travailler certains sons mal maîtrisés
Fiche 5 : Travailler la fluence

Fiche 6 : Exemple de fiche-travail à partir d’un extrait du roman Le renard de Morlange
Fiche 7 : Exemples de fiches de relevé et de suivi

 

Organisation du travail en groupes en AP :
Fiche 8 : Un exemple de mise en œuvre du travail de la fluence en AP

 

Pour travailler la compréhension de l’écrit et favoriser un enseignement explicite de ses stratégies :

 

apprendre aux élèves à rendre explicite une information implicite contenue dans le texte en produisant des inférences ; apprendre à proposer, débattre ou négocier une interprétation ; apprendre à faire le lien entre les connaissances contenues dans un texte et ses connaissances propres ;  faire reformuler, étayer la lecture par des résumés verbaux ou visuels réguliers, etc…

 

Organisation du travail :

Fiche 9 : Enseigner la lecture et la compréhension. Exemple de travaux réalisés par groupe pour développer des compétences ciblées.

Fiche 10 : Exemple de projet annuel mis en œuvre en AP pour développer des compétences de lecture et de compréhension de manière différenciée.

 

Enfin, ces actions gagneront à s’inscrire dans une démarche d’apprentissage différenciée :

 

Pistes pour que tous les élèves soient toujours mis au travail.

- anticiper les activités qui reposent sur la lecture en donnant les documents à l’avance aux plus fragiles, qui pourront les aborder une première fois en AP, en DF, avec l’aide d’un adulte.

- diversifier les attendus des exercices de lecture : volume de texte, nombre de critères de réussite, résistance du texte

-  favoriser le recours aux enregistrements audio pour les lectures longues.