lundi 17 juin 2019

Une remédiation personnalisée avec le module « Leçon » de Moodle

Nicolas Bannnier

Introduction

 

Niveau : Première (la démarche peut être reproduite dans d’autres niveaux d’enseignement)

Objectif : Engager les élèves dans l’élaboration autonome d’un protocole de remédiation (l’élève devenant véritablement acteur de sa progression)

Constat : Il est souvent difficile à mener les séances de correction de devoir : les élèves, quelle que soit leur note, se voient proposer le même contenu ; or tous n'ont pas rencontré les mêmes difficultés.

La méthode ici décrite doit permettre de proposer différents chemins pour personnaliser la remédiation.

 

1. L'activité Leçon de Moodle

 

Moodle a son propre vocabulaire qui peut parfois être déroutant. Ainsi l'activité "Leçon" renvoie-t-elle à " une série de pages HTML à l'étudiant qui doit normalement procéder à un choix quelconque qui le mène à une page spécifique dans la leçon. Dans la plus simple forme de page d'une leçon, l'étudiant peut cliquer sur un bouton 'Continuer' au bas de la page, ce qui le dirige à la page suivante de la leçon." Définition de Moodle.org

 

Cette activité permet créer des parcours scénarisés à l'intérieur d'un ensemble de pages.

 

Par exemple, ici, l'élève se voit proposer un choix entre les quatre modules de reméditation parmi lesquels il va pouvoir choisir.

 

 
2. Cibler les difficultés rencontrées dans l'exercice de la question sur corpus

 

La remédiation concerne une question de corpus portant sur le hors-scène au théâtre (Voir le sujet du corpus) avec des textes de Giraudoux, Beckett et Koltès.

 

Les principaux problèmes identifiés dans les copies sont les suivants :

  • La compréhension et la prise en compte de la question(Q)
  • La mise en relation des idées et des passages extraits des textes (et donc la rigueur logique de l'argumentation)(A)
  • La rédaction de la réponse (R)

(Les lettres servent de référence sur les copies aux différents modules de remédiation proposés)

 

Pour chacune de ces difficultés, ont été préparés un ou deux exercices de remédiation.

 

Tous les élèves ne rencontrant pas les mêmes difficultés, l'activité "Leçon" de Moodle permet alors de proposer ces exercices de façon auto-corrective, suivant un plan que choisit l'élève lui-même mais qui prend en compte ses réponses pour varier les exercices proposés.

 

L'élève choisit le ou les modules qu'il souhaite réaliser (comme on peut le voir dans l'index des modules, plus haut). Puis selon ses réponses, il sera orienté vers tel ou tel exercice.

Par exemple dans le premier module, l'élève se voit proposer un premier exercice portant sur la définition du hors scène.

 

 

Une réponse fausse l'amènera vers une page présentant des éléments de corrigé :

 

 

Tandis qu'une réponse juste l'amènera vers une nouvelle question :

 

A la fin de chaque module, il peut ensuite choisir de travailler sur une autre difficulté ou d'accéder au corrigé :

 

 

 

Pour voir le fonctionnement de ce module, vous pouvez accéder à la séquence sur le campus commun en vous connectant via votre établissement.

La suite de l'article présente la façon dont cette activité peut être réalisée.

 

3. Pour créer une leçon, laisser tomber Moodle ! (enfin, pour commencer)

 

La démarche suivante correspond à ma méthode de travail. Elle est donnée à titre d'exemple. Par ailleurs, ce type d'activité n'est pas le plus simple à mettre en place sur Moodle, il vaut mieux avoir une certaine expérience de la plateforme.

 

Avant de travailler avec Moodle, il est préférable de commencer avec un papier et un stylo ou un traitement de texte. Cela facilitera :

 

1. La planification de la leçon.

 

 

Suivant ce plan, l’élève pourra choisir un premier module ; à la fin de celui-ci, il lui est proposé de lire le corrigé ou bien de travailler sur une autre de ses difficultés.


2. La création des différents exercices.

Les exercices sont créés pour remédier à difficultés précisément identifiées.

Dans cet exemple, n'ont été créés que des QCM mais d'autres types de question sont possibles (réponse courte, vrai/faux...).

Par ailleurs, comme  les élèves réalisent l'activité de façon autonome, il faut se souvenir que la rétroaction qui est donnée à chaque réponse est essentielle.

 

3. La création d'un corrigé pour le devoir qui est mis à disposition des élèves à la fin de la leçon.

 

4. Mettre en place de la leçon avec Moodle

 

Il ne s'agit pas dans cet article de présenter tous les détails de la création de la question. Pour cela, il est préférable de consulter la page "Construire une leçon" de Moodle.org
ou bien les tutoriels vidéos proposés sur les sites IUT en ligne ou de SIIBordeaux.

 

Une leçon sur Moodle, ce sont des pages et des liens entre ces pages.

 

 

Pour faciliter le travail, il est préférable de créer toutes les pages de contenus et les exercices, avant de s'occuper du lien entre les pages (sauts)

 

1. Une page de contenu comporte :

  • un titre
  • un texte
  • des contenus qui vont ensuite apparaître comme des boutons sur lesquels l'utilisateur pourra cliquer pour se rendre à la page définie par le créateur de la leçon.

 

La page ci-dessus correspond dans l'éditeur à la page d'index de la leçon.

Dans un premier temps, on se contentera pour chaque contenu, de remplir la description, mais pas le lien (car les pages ne sont pas encore crées).

 

2. Les pages de questions sont un peu plus complexes.

 

En plus du titre et de la question, il faut noter pour chaque réponse

  • le feedback
  • le score accordé à cette réponse,
  • le comportement de la leçon quand l'élève répond (là encore, ce comportera n'est à définir qu'une fois que toutes les pages sont crées)

 

3. Une fois que toutes les pages sont créées, il s'agit de définir les liens, c'est-à-dire de définir le champ "Aller".

Un menu fait maintenant apparaître toutes les pages crées, et on peut ainsi décider qu'une bonne réponse à une question amènera les élèves vers l'étape suivante, tandis qu'une mauvaise réponse le ramènera vers la même page après que son erreur lui a été expliquée grâce au feedback.

 

 

Bilan

L’activité ainsi créée permet aux élèves de revoir à leur rythme le travail, suivant leur besoin.

L’élève gagne en autonomie, sa correction est personnalisée en fonction des difficultés qu’il a rencontrées. Le travail peut être fait aussi bien en classe qu’à la maison.

Pour l’enseignant, l’activité une fois créée, peut être réutilisée dans un autre cours.

 

Avec un peu de recul, je pense qu'il serait bon qu'à l'issue d'une activité de ce type j'ajoute également une rubrique "bilan personnel" avec une question qui permette d'articuler la séance avec "le passé et l'avenir", de façon à ce qu'elle soit à la fois remédiation et préparation aux prochains travaux écrits.

Enfin, il est possible ci-dessous de télécharger l’activité présentée dans cet article afin de l’ajouter à votre espace de cours Moodle.

Autres ressources sur Moodle

bon à savoir

Pour voir à quoi ressemblent la leçon de remédiation que l'on peut créer grâce à Moodle, rien de plus simple : rendez-vous sur le campus commun (se connecter à partir du compte de votre établissement).

à consulter

3 tutoriels sur l'activité leçon :