mercredi 23 janvier 2019

Recueillir les impressions des élèves sur un texte avec Moodle


1. Faire place au sujet lecteur

 

Dans sa conférence de 2011 intitulée "Faire place au sujet lecteur en classe : quelles voies pour renouveler les approches de la lecture analytique au collège et au lycée ?", Anne Vibert souligne que :

 

" Faire place au sujet lecteur dans la lecture littéraire pourrait donc être un moyen de redonner du sens, personnel et social, à un enseignement littéraire encore insuffisamment dégagé du formalisme, de provoquer un investissement subjectif, intellectuel et émotif des élèves et surtout de (re)créer un « rapport heureux à la lecture et à la littérature » (Annie Rouxel), quelle que soit l’hétérogénéité culturelle, sociale et cognitive es élèves."

 

Ainsi, pour prendre en compte la "réception réelle" du texte par les élèves, elle invite à modifier le questionnement sur le texte "pour susciter un engagement plus important dans la lecture".

Elle cite par exemple les questions posées par Bénédicte Shawky-Milcent en classe de seconde :

 

  • Quelles sont vos premières impressions, réactions, émotions, peut-être difficultés ?
  • Certaines lignes vous parlent-elles plus que d’autres, si oui, lesquelles et pourquoi ?
  • Une ou plusieurs images vous viennent-elles à l’esprit lorsque vous lisez ce texte, si oui, lesquelles ?
  • Ce passage vous rappelle-t-il un autre texte ? une autre œuvre d’art (ou fragment d’œuvre d’art ?) : film, photographie, musique, peinture...
  • Fait-il ressurgir un souvenir personnel ? (si c’est le cas, vous pouvez, mais vous n’êtes pas obligé de le faire, préciser lequel et pourquoi).
  • Si vous deviez résumer ce texte en un mot, lequel choisiriez-vous et pourquoi ?

 

Le groupe de formation-action de l'académie : "Elèves acteurs de la lecture analytique au collège et au lycée" a proposé de nombreuses pistes en ce sens.

 

2. Utiliser Moodle pour recueillir des impressions de lecture

 

2.1. Pourquoi utiliser Moodle pour recueillir les impressions de lecture ?

 

Grâce à Moodle, il est aisé de partager et d'exploiter en classe cette première trace écrite.

 

En effet, le professeur peut, selon les situations de classe, prendre connaissance aisément des différentes reponses produites en classe ou à la maison afin de voir comment les élèves ont appréhendé le texte. Il est toutefois évident qu'il pourrait arriver au même résultat en se contentant de ramasser les différents écrits des élèves sur papier.

 

Moodle permet cependant d'autres usages. Ainsi, je me sers souvent du vidéoprojecteur pour afficher en classe les premières réactions de façon à engager un débat interprétatif. Le rapprochement entre différentes impressions et la construction de la lecture analytique en deviennent plus aisée.

 

Enfin, Moodle permet de rendre disponibles aux élèves, juste après qu'ils aient publié leurs propres réacions, les réponses des autres élèves. Ainsi, je leur demande souvent de lire ces différentes réponses, en classe ou à la maison, de façon à amorcer le travail oral du débat interprétatif.

 

2.2. Comment utiliser Moodle pour receuillir les impressions de lecture ?

 

Contrairement au module Test qui est très efficace pour réaliser des questions fermées de type QCM, ici, nous avons besoin d'un outil pour recueillir des réponses à des questions ouvertes. Moodle propose différents outils pour recueillir les réponses à des questions ouvertes. J'utilise fréquemment le questionnaire.

 

La brève vidéo ci-dessous montre la démarche pour mettre en place un tel questionnaire. Après avoir lu un extrait de la scène 2 de l'acte III de Tartuffe, les élèves doivent répondre à deux questions qui permettent de recueillir leurs premières réactions.

Astuce

 

Je me sers également du module Questionnaire pour recueillir de nombreuses réponses à des questions ouvertes.

 

Dans l'exemple ci-dessous, les élèves étaient invités à proposer des modifications à un résumé de texte écrit par un élève.

 

 

Dans ce second exemple, les élèves avaient travaillé par groupes pour proposer différents plans de commentaire sur un texte. Le module questionnaire les invitait à évaluer si chacun de ces plans permettait selon eux de répondre de façon précise à la problématique.