vendredi 22 novembre 2019

Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première guerre mondiale

Julien Ebersold et Christophe Marchand (lycée Marcel Rudloff de Strasbourg) ont proposé, lors de la formation sur les programmes de l’enseignement facultatif d’Histoire Géographie en Terminale S, un exemple de mise en œuvre complète sur Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflit  selon une triple approche géohistorique, thématique et méthodologique. On peut également exploiter cette proposition dans le cadre des programmes de Terminales ES-L.

 

Il s’agit de mettre en évidence les enjeux actuels de cet espace de tensions tout en les replaçant dans la longue histoire politique et diplomatique du XXe et du début du XXIe siècle, tout en abordant la montée de l’islamisme politique.

 

Cette thématique amène à jouer sur les échelles de temps mais aussi sur les échelles spatiales afin de replacer la question du conflit israélo-palestinien dans les logiques de tensions de cette région du monde instable dont les résonnances rayonnent à l’échelle mondiale. 

 

Ils articulent leur mise en œuvre autour des problématiques suivantes :

Quels facteurs font de la région un foyer particulier de conflits et comment agissent-ils ?

Pourquoi ces conflits ont-ils dans le monde une telle résonnance, tant par leurs conséquences directes que par leur retentissement ?

 

Leur mise en œuvre suit la proposition des Ressources Eduscol :

 

1. Une région à forts enjeux

 

Il s’agit d’aborder les principaux enjeux qui caractérisent le Proche et le Moyen-Orient en illustrant les tensions et les conflits qui en résultent par des exemples à l’échelle de la région et à celle du conflit israélo-palestinien. On en montre les résonnances à l’échelle mondiale. Par ce biais, on peut faire un état des lieux actuels des enjeux et des tensions dans cet espace de tensions, et ce à toutes les échelles.

 

 

Les élèves collectent des informations pour remplir un maximum d’éléments dans le tableau : cela peut se faire durant un travail à la maison ou durant une séance de cours s’appuyant sur le manuel complété par un stock de manuels de Terminales L-ES ou de terminales S, d’atlas apportés en classe en complément, ou durant une recherche en salle informatique. Le tableau est corrigé en discutant en cours dialogué des informations collectées pendant la phase de recherche, en apportant des précisions grâce aux documents complémentaires du diaporama, essentiellement des cartes. On peut ainsi faire travailler différentes capacités aux élèves de terminales : sélectionner, classer, hiérarchiser des informations, croiser des documents, dégager le sens général de documents et adopter un regard critique sur ceux-ci.

 

2. Une histoire politique et diplomatique complexe

 

Dans  cette partie, les formateurs entendent expliquer la profondeur historique des enjeux du Proche et Moyen Orient par une mise en récit des événements passés autour de trois périodes :

  • Les héritages de la domination européenne au Proche et Moyen-Orient
  • Le Moyen Orient, théâtre de conflits multiples durant la Guerre froide
  • Un Proche et Moyen Orient : un espace stratégique, de plus en plus instable depuis le 11 septembre 2001


Pour appuyer le discours, on se propose de faire construire aux élèves, parallèlement aux explications, des croquis de synthèses permettant de caractériser les trois périodes. On profite aussi des recherches qu’ils ont opérées dans la première partie du cours.

C’est l’occasion de retravailler cette compétence en accentuant la réflexion sur les choix des figurés. La fiche a été conçue pour servir in fine de fiche de révision où sont répertoriés pour les élèves les événements, les faits spatialisés et les acteurs principaux.

On fait formuler par les élèves  pour chaque fiche une phrase de synthèse explicitant en quoi la période étudiée est cruciale pour comprendre les enjeux et tensions actuels du Proche et Moyen Orient.

 

 

3. La montée de l’islamisme politique

 

Il s’agit d’expliquer la montée de l’islamisme politique en en montrant les causes multiples, les manifestations concrètes et les conséquences géopolitiques à toutes les échelles.

 

Pour aborder cet aspect du cours, les enseignants proposent aux élèves un dossier documentaire : ces derniers doivent sélectionner dans les documents les informations nécessaires permettant de construire les paragraphes du plan détaillé qui leur est proposé. Par ce biais, on entraîne les élèves, à l’écrit, à structurer un exposé en vue de l’examen oral des Terminales S (l’exercice a également son utilité pour structurer la réponse à une consigne pour les Terminales ES-L).

 

à consulter

D'autres propositions pédagogiques sur le "Proche et le Moyen-Orient, foyer de conflits" ont été présentées par Julie Wagentrutz lors des journées de formation sur les nouveaux programmes de Terminales ES-L.

Pour en savoir plus

Vincent Capdepuy est l'auteur de plusieurs articles faisant le point sur les notions de Proche et de Moyen-Orient (L'Espace géographique, 2008) et sur les enjeux liés au Grand Moyen-Orient (Mappemonde, 2009).