vendredi 20 septembre 2019

A l'école du développement durable 2018-2019

 

80 collégiens et lycéens de l’académie de Strasbourg ont exposé et présenté leurs réalisations devant les membres du jury du concours « A l’école du développement durable », le mardi 14 mai 2019, à l’ESPE (École supérieure du professorat et de l'éducation) de Sélestat

Chaque groupe d’élèves-ambassadeurs des collèges et lycées candidats a disposé de 15 minutes pour présenter son projet et répondre aux questions du jury composé des représentants des différents partenaires du dispositif.

A l’issue de chaque présentation, les élèves ont reçu un diplôme d’ambassadeur du développement durable et chaque groupe un arbre fruitier "Arbre du développement durable" offert par le groupe EDF en Alsace.

 


Prix Développement durable

Ce prix distingue le projet qui a réussi à la fois, à prendre au mieux en compte les trois piliers du développement durable (environnement, social et économie) et à s’inscrire le plus fortement dans le territoire de l’établissement scolaire. Sa démarche mérite d’être mise à l’honneur.

 

  • Collège Maréchal de Mac-Mahon à Woerth (67) pour le projet "Des « incroyables comestibles » à la préservation plus globale de la biodiversité : et si mon collège devenait une réserve naturelle ?"

Enseignant porteur du projet : Philippe Tomasetti, enseignant d'histoire géographie

Partenariat : DREAL Grand Est et Société Générale

Élèves impliqués : 100 élèves de 6e et 5e

Cadre : Enseignement pratique interdisciplinaire (EPI), Club Ecole du développement durable (EDD)

Descriptif du projet : Dans la continuité du projet « De la pelouse à mon assiette » mené l’année dernière, les élèves partiront, cette année, à la découverte des plantes et des arbres comestibles sauvages des prés et des sous-bois environnant le collège. Ils rencontreront des pharmaciens, des botanistes et des restaurateurs afin de réaliser un livret bilingue de recettes qui sera publié et diffusé par le service jeunesse de la Communauté de communes de la vallée de la Sauer Pechelbronn. L’ensemble de la communauté scolaire sera sensibilisé à cette thématique : des menus respectueux de l’environnement et utilisant des plantes et des fruits sauvages comestibles seront proposés en lien avec la gestionnaire et le chef de restauration du collège.

 

  • Collège Robert Schuman à Saint-Amarin (68) pour son projet "100 sucres"

Enseignant porteur du projet : Jérôme Assalit, enseignant d'histoire géographie

Partenariat : DREAL Grand Est et Société Générale

Élèves impliqués :  200 élèves de 5e et 4 e

Cadre : Enseignement pratique interdisciplinaire (EPI), Club Education au développement durable, Établissement en démarche de développement durable (E3D)

Descriptif du projet :

Par une approche transversale et interdisciplinaire, les élèves impliqués dans ce projet mèneront des recherches sur la place du sucre dans notre alimentation quotidienne et plus globalement, sur la notion d’alimentation durable.

« Du sucre dans l’histoire » aux « sucres cachés dans les produits alimentaires industriels » en passant par la production de miel, ils se rendront compte que le sucre, source de gourmandise et de plaisir, peut également provoquer addiction ou maladie.

Au travers d’expositions et de création de nudges* (indiquant pour chaque produit son équivalent en sucre) pour le restaurant scolaire, ils sensibiliseront l’ensemble de la communauté éducative à cette thématique.

 

* technique pour inciter des personnes à changer leurs comportements ou à faire certains choix sans être sous contrainte ni obligations et qui n'implique aucune sanction.

 


Prix Implication développement durable

Ce prix met en valeur un projet fédérateur fondé sur la mise en place d’une dynamique d’impulsion du développement durable, en direction d’un groupe de personnes (élèves, enseignants, etc.) ou de l’ensemble de l’établissement scolaire. La dynamique mise en place et l’engagement du plus grand nombre est remarquable.

 

  • Collège André Malraux à La Wantzenau (68) pour son projet  "Un jardin en permaculture au collège, pourquoi ?"

 

Enseignant porteur du projet : Régine Reuther, enseignante de Sciences de la vie et de la Terre

Partenariat : DREAL Grand Est

Élèves impliqués : 15 élèves de 6e, 5e et 3e

Cadre : Club éco-citoyen

Descriptif du projet : Objectif : développer la conscience éco-citoyenne des élèves en menant des actions concrètes permettant de réduire leur empreinte écologique.

Pour sa première année d’existence, le club éco-citoyen a décidé de réaliser un jardin biologique en utilisant les techniques de permaculture pour produire localement des fruits et légumes. Création d’espaces favorables à la biodiversité, gestion raisonnée de l’eau, utilisation de matériel de récupération, partages d’expériences entre les élèves du club et l’ensemble de la communauté éducative du collège permettront aux élèves de concrétiser efficacement leur projet.

 

  • Collège René Cassin à Cernay (68) "Océan et climat, graines de reporters scientifiques : la fonte de l’Arctique"

Enseignant porteur du projet : Sonia Loewert, professeur de Sciences de la vie et de la Terre

Partenariat : EDF en Alsace, Société Générale

Élèves impliqués : 60 élèves de 5e

Cadre : Enseignement pratique interdisciplinaire (EPI), Établissement en démarche de développement durable (E3D)

Descriptif du projet : Retenus pour participer à l’opération nationale « Océan et climat » proposée par Tara Expéditions, les élèves engagés dans ce projet vont travailler plus spécifiquement sur la problématique de la fonte des glaces en Arctique en lien avec le changement climatique.

Rencontres avec des chercheurs, immersion dans l’espace Grand Nord du Parc zoologique et botanique de Mulhouse, expérimentations en classe, etc. permettront notamment à ces « graines de reporters » de restituer leurs découvertes sous forme d’une vidéo qui sera valorisée sur la plateforme internet « Les dessous de l’Océan ».  Un document collaboratif sur les actions individuelles réalisables pour diminuer son empreinte carbone sera également produit et présenté lors d’une journée citoyenne organisée au printemps 2019 dans l’établissement.  

 

 


Prix Coup de cœur du développement durable

Ce prix récompense le projet qui aura le plus étonné les membres du jury ! Que ce soit pour les actions réalisées, pour la prise en compte des différents piliers du développement durable, pour la créativité et/ou l’innovation mise(s) en place tout au long du projet ou encore pour la qualité des productions réalisées ou de la présentation orale (etc.), le jury souhaite féliciter les acteurs de ce projet.

 

  • Collège Lucien Herr à Altkirch (68) pour son projet "Oiseau y es-tu ?"

Enseignant porteur du projet : Jean Zipper, coordonnateur ULIS

Partenariat : DREAL Grand Est et Société Générale

Élèves impliqués : 10 élèves d’ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire) 

Cadre : Projet de classe

Descriptif du projet : Alors que l’arrière du collège est favorable à la biodiversité (présence d’un jardin pédagogique et d’une haie semi-sauvage), la partie avant est fortement anthropisée (macadam et pelouse tondue régulièrement agrémentée de 2 arbres). Les élèves vont donc chercher à améliorer la biodiversité de cet espace en le rendant notamment plus attractif pour les oiseaux.

Au programme : fabrication et implantation de 5 nichoirs et de 2 mangeoires filmées par des caméras d’observation, plantation d’arbres, participation au programme de sciences participatives « Oiseaux des jardins » proposé par le Museum national d’histoire naturelle et sensibilisation de l’ensemble de la communauté éducative aux enjeux de la sauvegarde de la biodiversité.

 

 


La journée "A l'école du développement durable" en images

 

Accueil

Mot d'accueil de Sylvain Gland, IA-IPR d'histoire géographie et coordonnateur académique pour l'éducation au développement durable.


Présentation

Emmanuel Claerr, Chargé de mission EDD à la Délégation académique à l'action culturelle


Le jury


Matinée (projet en lien avec la biodiversité)


Après-midi (autres projets en lien avec le développement durable)


Remerciements

Remerciements aux élèves, aux enseignants et aux partenaires de cette journée par Sylvain Gland, IA-IPR d'histoire géographie et coordonnateur académique pour l'éducation au développement durable.