mardi 20 octobre 2020

Ressources Institutionnelles

LES TEXTES INSTITUTIONNELS DE REFERENCE

L’enseignement du vocabulaire et de la grammaire (BO du 26 avril 2018)

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=128707

La séance de vocabulaire doit donc être :

• Régulière, quotidienne (ou presque)

• Programmée, non aléatoire

• Explicite : pourquoi étudier ce champ lexical ? Quel objectif visé ? Distinguer : ce que nous faisons ; ce que nous apprenons.

Pédagogie de projet ; sens donné aux apprentissages. Ici, le projet autour de Twitter.

• De durée différente, en fonction du déroulé de la séquence :

-courte (5 à 15 min) : activité ludique ritualisée, ou séance de réinvestissement

-plus longue (20 à 45 min) : séance explicite et structuré du lexique (autour de la polysémie, formation de mots, travail sur les préfixes, enseignement explicite de stratégies…)

• Structurée, outillée, au niveau collectif et/ou individuel   

Les ajustements de programmes de juillet 2018 http://cache.media.eduscol.education.fr/file/programmes_2018/20/2/Cycle_3_programme_consolide_1038202.pdf

Synthèse des ajustements des programmes :       

       

La démarche lexicale proposée s’appuie sur ces programmes et ces différents points qui en émergent :    

       

1. L’enseignement du vocabulaire est pris explicitement comme objet d’observation et d’analyse dans des moments spécifiquement dédiés à son étude.

2. Le lexique fait l’objet d’un travail en contexte, à l’occasion des différentes activités de lecture et d’expression écrite ou orale, et dans les différents enseignements.

3. Son étude est également reliée à celle de l’orthographe lexicale et de la syntaxe.

4. Attendu de fin de cycle : “raisonner pour analyser le sens des mots en contexte et en prenant appui sur la morphologie”.

5. La structuration repose sur des activités de manipulation des formes, de classements, d’organisation des savoirs lexicaux.                               

6.  Enrichir son lexique en lecture, mais aussi par l’usage de dictionnaire (papier ou numérique) ou autres outils.

7. Mise en réseau de mots (familles de mots, champ lexical) à partir de situations de classe.

8. Les notions telles que synonymie, antonymie, familles de mots, homonymie, polysémie sont enseignées. La formation des mots reste centrale dans l’apprentissage, le sens des principaux préfixes doit être connu.

9. Des outils structurés tels que fiches, carnets, affiches murales sont suggérés.

10. Le lexique doit être réutilisé à bon escient, à l’oral ou à l’écrit.       

(cf fiche-synthèse tirée des programmes lien )                       

                                                RESSOURCES EDUSCOL    

De nombreuses ressources vous sont proposées sur Eduscol dans ce domaine. Entre autres

“Le vocabulaire et son enseignement ; des outils pour structurer l’apprentissage du vocabulaire” ; de Micheline Cellier

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Dossier_vocabulaire/57/6/Micheline_Cellier_111202_C_201576.pdf

“Le vocabulaire et son enseignement ; une proposition pour enseigner le vocabulaire au cycle 3” ; de Patrick Joole

http://media.eduscol.education.fr/file/Dossier_vocabulaire/57/8/Patrick_Joole_111202_C_201578.pdf