samedi 15 août 2020

L'ENT en chiffres

Mai 2020

Pour ce troisième mois de fermeture des établissements, plutôt que d'analyser les statistiques d'usages qui sont dans la continuité du mois d'Avril, nous allons donner la parole à un enseignant d'un collège du Bas-Rhin qui témoigne de son vécu d'enseignant en cette période de confinement.

"Dans mon collège, nous n’avons pas pu faire de réunion pour nous concerter avant le confinement. Mais la direction, a invité les enseignants à utiliser les outils de MBN, le porte-document et l’espace des classes pour déposer des documents à destination des élèves.
La plupart d’entre nous avons travaillé en utilisant le cahier de textes de Mon Bureau Numérique pour y déposer les cours et documents (en ne les rendant pas visibles avant la séance). 
Concernant la restitution de devoirs par les élèves, nous avons utilisé la remise en ligne. Pour ma part j’ai aussi utilisé le module formulaire de MBN.
Du côté des parents, beaucoup ont eu des difficultés dans la gestion des cours et devoirs du fait de la dispersion des applications utilisées par les enseignants (cahier de textes MBN, zoom, discord, padlet…). Les professeurs ont tenté d’unifier leurs pratiques classe par classe, mais des habitudes se sont installées et elles sont difficiles à changer.
Beaucoup d’élèves ont aussi eu du mal à s’organiser devant la quantité de travail visible en début de semaine, certains professeurs rendaient en effet le travail visible avant le début de la séance du cahier de textes.
A partir de fin avril, la direction et la vie scolaire ont utilisé le module formulaire de l'ENT pour effectuer des sondages auprès des parents et des élèves pour, par exemple, préparer la reprise des cours en présentiel.
Durant cette période, beaucoup de professeurs disent avoir doublé leur temps de travail,"

 

Avril 2020

Le mois d'Avril a vu les enseignants rentrer dans une nouvelle phase de la continuité pédagogique dans laquelle

  • ils installent de nouvelles pratiques pédagogiques,
  • ils prennent en main de nouveaux outils, 
  • et développent de nouveaux usages,

pour mieux accompagner leurs élèves dans leurs apprentissages à distance.

 

La prise en main de ces nouveaux outils, et en particulier Moodle, la brique pédagogique de l'ENT, a été accompagnée par la Dane avec la tenue de presque 30 classes virtuelles entre mi-mars et fin avril.

 

Sur cette période, plus de 2000 enseignants ont été formés et se sont appropriés l'outil, et 7500 nouveaux parcours Moodle ont été créés.

De manière mécanique le nombre de visites sur cet outil d'eLearning a considérablement augmenté dans les Lycées, mais surtout dans les collèges.

Mars 2020

La crise sanitaire mondiale due au coronavirus COVID19 a de nombreuses répercutions sur la vie des établissements scolaires, des élèves et de leurs familles, ainsi que des personnels. Avec la fermeture des établissements du Haut-Rhin le 9 mars, puis de tous les établissements la semaine suivante, l'ENT est devenu l'outil principal de communication entre les familles et les établissements du second degré.

Pour assurer la continuité pédagogique, les enseignants se sont massivement réappropriés les outils pédagogiques intégrés de l'ENT réinventant leur pédagogie autour de Moodle, du cahier de textes et du classeur pédagogique.

Dès le 9 mars, le nombre de visites a fortement augmenté. Le 16 mars avec la fermeture de tous les établissements, la charge sur les réseaux a été telle, qu'elle a entraîné une saturation des serveurs, rendant la consultation difficile, comme en témoigne la courbe ci-dessous.

Suite aux actions réalisés par la société Kosmos, détentrice du marché ENT, la consultation sur Mon Bureau Numérique est redevenue normale le 19 mars, et depuis, la consultation ne cesse d'augmenter.

Le nombre de visites a été multiplié par deux, celui des pages vues a été multiplié par quatre, et les durées moyennes de sessions sont passées de 6 minutes à 13 minutes en raisons des travaux scolaires réalisés davantage avec l'ordinateur.

 

La brique pédagogique de l'ENT, Moodle, a vu sa fréquentation multipliée par 8, et les formations sous forme de classe virtuelle pour les enseignants, organisées par la Dane, ne désemplissent pas.

 

 

 

Février 2020

Le mois de février est traditionnellement un mois où le nombre de visites est plus faible en raison des vacances scolaires. Placées entre le 15 février et le 1° mars, elles ont contribué cette année à réduire la fréquentation de l'ENT de 24% par rapport au mois de janvier. Néanmoins, on observe une hausse de 30% par rapport à février 2019 qui comportait le même nombre de jours de vacances.

Evolution de l'utilisation des supports de consultation

La tendance observée depuis 2016 se confirme de mois en mois : la consultation de l'ENT sur les téléphones mobiles multifonctions (smartphone) est en constante progression comme le montre la courbe rouge du graphique ci-dessous.

 

Cette tendance a été légèrement atténuée dans les lycées avec la distribution d'ordinateurs dans les lycées 4.0, mais malgré ces équipements, en février, 58% au moins, des visites de l'ENT dans les lycées se font faites sur smartphone.

En collège, la consultation sur ordinateur est en très net recul (seulement 34%) et l'usage des smartphones est en très forte progression (62%). 

 

Ces chiffres ne tiennent pas compte de la consulation de l'ENT sur l'application mobile téléchargeable sur les stores Androide ou iOS.

 

Les chiffres du mois

Nombre de connexions :

6,6 millions de visites

Évolutions des connexions 

Mai 2016 à mai 2020:

x2

Mai 2019 à mai 2020:

x1,9