Précédent
Suivant

Partenariat Protection judiciaire de la jeunesse / Académie de Strasbourg

Signature de la convention de partenariat pour la mise en place d'un travail collaboratif afin d'accompagner les mineurs sous protection judiciaire vers un parcours de la réussite.

La rectrice, Sophie Béjean, a visité l'Unité éducative d’activité de jour (UEJ) de Strasbourg qui accueillent des jeunes âgés de 14 à 18 ans avec Claude Hild, directeur de la Protection judiciaire de la jeunesse Alsace (PJJ).
Cette rencontre a pour objectif de renforcer la collaboration entre les deux institutions "Le travail des éducateurs n’est pas celui des professeurs, précise Claude Hild, directeur de la PJJA".

Ce partenariat va permettre de remettre les jeunes à niveau et les préparer au Certificat de formation générale (CFG) afin de leur redonner confiance. "Les certifications sont essentielles pour la réinsertion, indique la rectrice."

L’engagement de l’Éducation nationale va permettre, plus largement, de construire des parcours de formation avec des immersions en lycées professionnels pour les resocialiser. Les jeunes évolueront dans un environnement professionnel avec de nouvelles perspectives, de nouveaux espoirs. Des conditions essentielles d’intégration et d’insertion.

À propos de la Protection judiciaire de la jeunesse Alsace (PJJA)

En Alsace, 5 102 jeunes ont été suivis en 2018 par la PJJA, qui compte cinq sites de service public à Strasbourg, Haguenau Saverne, Mulhouse et Colmar, et six associations habilitées.Les Unités éducatives d’activité de jour accueillent des jeunes âgés de 14 à 18 ans pour favoriser leur insertion sociale et professionnelle.
Les deux UEAJ d’Alsace situées à Strasbourg et Mulhouse disposent de 25 et 24 places. Les mineurs viennent volontairement dans ces Unités ou sous la contrainte d’un juge pour une durée plus ou moins longue (qualques semaines, quelques mois ou une année).