La Rectrice à l'école Jacqueline

13 décembre 2016 - Visite de la rectrice

Publié dans : Site institutionnel Site grand public Portail Carrousel

Séquence pédagogique de découverte dans le jardin

Zoom sur le projet "L’école du dehors"

Observation d’une séquence d’activités

Scolarisation des enfants de moins de 3 ans à l’école Jacqueline de Strasbourg

Sophie Béjean, Rectrice de l’académie de Strasbourg, Chancelière des universités d’Alsace, s'est rendue à l’école maternelle Jacqueline de Strasbourg à la rencontre des élèves de toute petite section en présence de l'adjointe au maire de Strasbourg, chargée de la petite enfance et de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans.

Parce que les inégalités qui apparaissent dès les premiers moments de la vie peuvent s’installer pour très longtemps, parce qu’un enfant de 3 ans issu de milieu populaire a trois fois moins de vocabulaire qu’un enfant issu de milieu favorisé, la scolarisation des enfants les plus jeunes est au coeur des préoccupations du gouvernement. En stimulant précocement les capacités linguistiques, physiques et intellectuelles des enfants, et en les initiant à la vie en commun, la scolarisation précoce constitue un levier important pour restaurer l’égalité des chances.

Zoom sur le projet "L’école du dehors"

L’école Jacqueline a développé pour ses élèves de toute petite section un projet de scolarisation original qui favorise la découverte, la manipulation, l’expérimentation, le vivre ensemble et le langage, dans l’école et dans un espace extérieur attenant : le jardin ou "école du dehors".

Le but est d’aller vers une pédagogie plus concrète, qui permet à l’enfant de vivre dans la nature et d’apprendre par elle. Il s’agit d’aborder de façon transversale, plus librement, en autonomie et au rythme de l’enfant, les domaines d’apprentissage de l’école maternelle française : mobiliser le langage dans toutes ses dimensions, agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique, agir et s’exprimer à travers les activités artistiques, construire les premiers outils pour structurer sa pensée et explorer le monde... et, bien sûr, apprendre à aimer et à respecter la nature.
Concrètement, les enseignantes aménagent au fil des années un lieu naturel riche et stimulant : les découvertes, la manipulation, l’autonomie, la coopération et l’imagination chez les élèves sont activées chaque jour. Un lieu d’apprentissage par l’expérimentation, l’expression et la création.

L’école maternelle Jacqueline

Située dans le quartier de Hautepierre, l’école fait partie du réseau d’éducation prioritaire REP+ du collège François Truffaut.

Elle accueille 204 élèves, dont 51 enfants de moins de 3 ans, répartis dans 2 classes de très petite section (TPS) et une classe mixte TPS/petite section.

60% de ces élèves sont issus de familles défavorisées et beaucoup n’ont pas le français pour langue maternelle.
Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (Atsem) et les professeurs de l’école ont bénéficié de la formation conjointe mise en oeuvre par la Ville de Strasbourg et l’éducation nationale pour la prise en charge de ces jeunes enfants.

La scolarité des moins de 3 ans dans l'académie

  • Strasbourg compte 496 enfants de moins de 3 ans scolarisés au sein de 23 écoles en réseau d'éducation prioritaire (sauf Ecole du Conseil des XV).
  • L’académie compte au total 1 300 élèves de moins de 3 ans à l’école, soit 130 élèves de plus qu’en 2013.
  • Pour les encadrer, 15 postes ont été créés pour l’accueil des moins de 3 ans en trois ans.