Journée nationale de la laïcité

9 décembre 2016 - Ecoles et établissements

Publié dans : Site institutionnel Portail Carrousel

La Rectrice et les élèves du collège Twinger

En premier plan : Michèle Weltzer, Dasen Bas-Rhin ; Thierry Dickele, Daasen Bas-Rhin ; Agnès Andersen, principale du collège Twinger et Sophie Béjean, Rectrice d'académie

La rectrice et des élèves du conseil de la vie collégienne (CVC) mettent en terre une bouture de l'Arbre de la laïcité

Témoignages des élèves sur le projet Laïcité

Les collégiens de Twinger et la Rectrice plantent un arbre de la laïcité dans la cour du rectorat

Sophie Béjean, Rectrice de l’académie de Strasbourg, a accueilli la délégation d’élèves et d’enseignants du collège Twinger à l'occasion de la journée nationale de la laïcité.

La Nation confie à l’École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République.
La Charte de la laïcité à l'École rappelle les règles qui permettent de vivre ensemble dans l’espace scolaire et d’aider chacun à comprendre le sens de ces règles, à se les approprier et à les respecter.  Lire la charte

Prix Jean Zay

A cette occasion, les élèves de Twinger et les élèves du conseil de la vie collégienne (CVC) ont présenté leur projet de la laïcité qui leur a permis de remporter le 1er Prix national Jean Zay, remis en Sorbonne, le 20 juin  dernier, par Najat Vallaud-Belkacem.

En partenariat avec le ministère, l'association des amis de Jean Zay s’est associée à la Grande mobilisation de l'Ecole pour les valeurs de la République, en organisant le concours 2016 sur la thématique de la laïcité, ouvert à tous les collèges de France.

Le prix Jean Zay a récompensé les travaux les plus originaux portant sur les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité que représente la laïcité. Le concours avait également pour objectif de récompenser les projets portés par les enseignements, notamment l'enseignement moral et civique, dans le cadre du parcours citoyen afin de favoriser une citoyenneté et une laïcité ancrées dans les apprentissages.