Etablissements et vie scolaire

Contribution des IA-IPR établissements et vie scolaire au projet "Tous en mouvement"

 
A destination des personnels de direction.

Les actions relevant de ce domaine doivent faire l’objet d’un pilotage effectif. Le chef d’établissement et/ou son adjoint doivent avoir une vision claire de l’action collective mise en œuvre. Pour cela, le CESC apparaît comme l’instance de pilotage appropriée.Cela suppose :

  • être capable de dresser un état des lieux de cette question, rendant possible un constat objectif (quels indicateurs ?)
  • faire partager les constats, conduire une analyse et une réflexion collective
  • établir et formaliser une stratégie cohérente en fonction des priorités dégagées (plan pluriannuel) : niveaux visés – disciplines impliquées
  • lister les actions pertinentes à conduire en cours / hors cours (programme annuel)
  • développer et entretenir un réseau partenarial
  • faire un point annuel, évaluer le programme (cf. indicateurs), réajuster.


A destination des CPE

Ces problématiques entrent évidemment dans le champ des missions éducatives des CPE. Ceux-ci doivent porter une attention particulière aux situations de mal être engendrées par le surpoids ou plus généralement les troubles de l’alimentation. 

Dans le cadre de la prévention des violences physiques et morales dont pourraient être victimes ces élèves, on se reportera à toutes les actions qui peuvent être mises en œuvre pour favoriser le « vivre ensemble » en insistant sur le respect de l’altérité et des différences.

Le CAVL en lycée, le conseil des délégués en collège, peuvent être amenés à faire des propositions d’actions.

Les élèves à ces occasions peuvent développer initiative et autonomie. Les partenariats internes (notamment disciplinaires, avec l’infirmière scolaire) ou externes sont pertinents et doivent être recherchés.

Le projet de vie scolaire, dans son volet éducatif et préventif, a vocation d’intégrer comme priorité ces problématiques si elles sont identifiées comme telles.

 

A destination des professeurs documentalistes.

Le fonds documentaire du CDI doit comprendre des ressources relatives à la thématique « santé, alimentation, entretien de soi », documents adaptés au niveau des élèves et acquis en concertation avec les porteurs de projet. Une attention particulière doit être portée aux ressources numériques, notamment par une sélection de sites pertinents, accessibles aux élèves via un portail.

Une curation de contenu sur ces problématiques est préconisée (sélection, tri, structuration de l’information puis partage en direction de tout ou partie de la communauté éducative).

Dans la mesure du possible, il est opportun que les professeurs documentalistes s’associent aux différentes contributions disciplinaires dans ce domaine. Les projets des collègues professeurs, CPE ou infirmière, peuvent donner lieu à des recherches co-animées au CDI ; une autre façon d’aborder les savoirs, tout en développant les compétences info-documentaires des élèves.