lundi 10 août 2020

Les messages des IA-IPR

Message du 12 juin : DNB - SVT

Chères et chers collègues,

 

Quelques messages nous sont parvenus sollicitant des précisions concernant le DNB. Nous profitons également de ce courriel pour attirer votre attention sur l’importance des remarques qui figureront sur les bulletins de ce trimestre.

 

Le DNB
Comme vous le savez, la situation sanitaire a contraint le ministère à neutraliser les épreuves du DNB. C’est ainsi le contrôle continu qui est pris en compte. Dans ce cadre, la détermination de la note de sciences est fondée, cette année, sur la moyenne résultant des 3 différentes disciplines (physique-chimie, SVT et technologie). Comme pour toutes les matières, les moyennes à retenir en SVT sont uniquement celles du 1er et 2nd trimestre. La remontée des notes se fait actuellement. Vous pourriez éventuellement être sollicités très prochainement par votre équipe de direction pour participer aux calculs des moyennes de sciences.
Pour établir la liste des élèves diplômés, le jury du DNB étudiera les remontées des établissements (après traitement des données par les services de la DEC) et s’appuiera sur les appréciations générales saisies pour le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

 

Les bulletins du 3e trimestre
Les remarques des bulletins seront à renseigner très prochainement. C’est à ce niveau que tout élément pouvant valoriser l’élève, son assiduité, sa motivation sera à indiquer. Ces appréciations seront particulièrement importantes, dans le contexte actuel, pour les élèves et leurs parents. Nous vous recommandons donc de veiller attentivement à leur rédaction.

 


Nous savons que la plupart d’entre vous ont repris le chemin des établissements et assurent des séances en présentiel avec quelques élèves. Au-delà du plaisir que beaucoup nous ont témoigné de retrouver des élèves, nous mesurons toute la difficulté de la logistique à mettre en place qui nécessite aussi une continuité de l’enseignement à distance. Cette période est complexe mais, nous le savons, transitoire. Nous vous remercions très sincèrement pour l’engagement qui est le vôtre en SVT.

 

Nous restons à votre écoute et attentifs à vos besoins ou vos questions ; n’hésitez pas à nous contacter.

 

Bon courage à vous toutes et tous pour cette fin d’année scolaire si particulière,
Très cordialement
Les IA IPR
--

Joëlle PUGIN - Christophe LAVILLE 

IA IPR SVT 

Académie de Strasbourg


Message du 09 juin : Baccalauréat - SVT

Chers collègues,

 

 

Vous êtes nombreux à nous interroger sur le calcul des notes à faire figurer sur les bordereaux du baccalauréat. Différentes informations ont circulé en ligne à ce sujet. Nous attendions encore la confirmation officielle des services de la DEC académique pour vous donner toutes les précisions. Nous profitons également de ce message pour vous indiquer des éléments de calendrier et les modalités pour l’oral du 2nd groupe.

 

 

Les moyennes et les livrets :

 

La situation sanitaire a contraint le ministère à neutraliser les épreuves du baccalauréat (écrits + ECE). C’est ainsi le contrôle continu qui est pris en compte. Pour cela, les moyennes de SVT retenues sont uniquement celles du 1er et 2nd trimestre. Les établissements qui fonctionnent au semestre peuvent, selon les dates des calendriers d’arrêt des notes, compter ou non le second semestre (décision de l’établissement). Quoi qu’il en soit, c’est au niveau de l’appréciation que vous aurez à indiquer tout élément pouvant valoriser l’élève, son assiduité, sa motivation. Ces appréciations seront un signal fort au moment des délibérations, nous vous recommandons donc de veiller attentivement à leur rédaction.

 

Cette modification de la manière dont les élèves sont évalués pour cette année exceptionnelle bouge certains équilibres. Cela provoque des inquiétudes, compréhensibles, mais aussi des velléités ici ou là de contourner les notes de service en adoptant d’autres modes de calcul que ceux prescrits réglementairement, voire en effectuant en amont du travail des jurys des opérations de modifications des notes en vue de rétablir un taux de réussite ou un nombre de mentions. Tout cela est évidemment guidé par le souhait que les élèves ne soient pas lésés et ne pâtissent pas de la situation actuelle. Mais outre le fait que des fonctionnaires ne peuvent aller contre des dispositions réglementaires, ces initiatives rompent l’égalité de traitement qui doit être nécessairement respectée dans chaque établissement. Ce sont les commissions du bac qui, durant les 5 jours où elles seront réunies feront un travail d’harmonisation pour garantir l’équité de traitement entre les établissements et pour tous les élèves. Ainsi, cette harmonisation s’effectuera à partir de données statistiques des trois dernières années (taux de réussite, moyennes, taux de mentions) pour chaque lycée. De plus, chaque livret d’élève sera consulté et ce sont les indications fournies dans les appréciations qui permettront de valoriser chacun selon le cas et garantir que les élèves de cette cohorte ne soient en aucun cas lésés.

 

Le calcul des moyennes à inscrire sur les bordereaux et à saisir sur le logiciel dédié :

 

 

1) Pourquoi une note de SVT à renseigner sur 16 points alors qu’en physique chimie il faut le faire sur 20 ?

 

En SVT nous notons l’écrit sur 16 et c’est une note sur 16 qui est rentrée classiquement sur LOTANET (Océan). Dans les conditions normales du baccalauréat une note d’ECE est renseignée et un algorithme calcule la note finale des élèves en faisant : 5 fois la note sur 16 + la note d’ECE ce qui fait bien une note sur 80 et une note sur 20 respectant les proportions de l’écrit et de l’ECE (4/1)

 

Les élèves qui sont dispensés d’ECE ou qui passent la session de septembre lors des sessions classiques voient leur note sur 16 automatiquement ramenée à 20 par un coefficient multiplicateur de 1,25

 

Pour la session exceptionnelle 2020 la DSI nationale ne pouvait pas modifier les algorithmes de toutes les disciplines. Les professeurs de SVT vont donc devoir ramener les moyennes annuelles de SVT sur 16 points, arrondies au point supérieur. Tous les candidats seront considérés comme dispensés d’ECE par défaut.

 

Pour la physique-chimie l’écrit est noté sur 20, l’algorithme est donc légèrement différent. Les professeurs de physique chimie vont donc rentrer une note sur 20 dans LOTANET (Océan).

 

2) Comment calculer simplement la note pour les non spécialistes (enseignement commun) ?

 

Pour les non spécialistes la note à implémenter dans LOTANET (océan) vaut :  0,8 X la moyenne annuelle du tronc commun à arrondir au point supérieur.

 

Par exemple, un élève qui a 18.2 de moyenne annuelle se retrouvera donc avec 18.2 * 0.8 = 14.56 soit 15 à noter dans le logiciel (et sur le bordereau)

 

 

3) Comment calculer simplement la note pour les spécialistes (enseignement commun + enseignement de spécialité) ?

 

Cela revient à faire : 0,6 X la moyenne du Tronc Commun (non arrondie) + 0,2 X la moyenne de Spécialité (non arrondie). Le résultat est à arrondir au point supérieur.

 

Par exemple, un élève qui a 17.5 de moyenne annuelle en tronc commun et 14.3 de moyenne annuelle en spécialité aura donc : 0.6*17.5 + 0.2*14.3 = 13.36 soit 14 à noter dans le logiciel (ou sur le bordereau)

 

 

Les commissions de jury et le calendrier du bac :

 

 

Pour cette année très particulière, l’organisation des jurys académiques a été largement modifiée. Ainsi, les présidents universitaires et des membres des corps d’inspection (inspection générale, IA IPR) composeront avec des professeurs issus des sous-commissions des différentes séries le « grand jury » de délibération qui statuera le lundi 6 juillet pour garantir une publication des résultats en ligne le mardi 7 juillet. Au préalable, pour chaque série, des sous-commissions se seront réunies dans l’académie. Elles seront en nombre restreint et composées de trois ou quatre membres seulement. Leur rôle sera d’étudier, durant 5 journées du 25 juin au 1er juillet inclus, les résultats d’élèves et proposer les harmonisations nécessaires. Pour les SVT, peu de professeurs seront concernés et ceux qui composeront ces sous-commissions en ont déjà été informés.

 

Les oraux du second groupe :

 

Les oraux du second groupe se dérouleront sur une seule journée le jeudi 9 juillet et il sera nécessaire de mobiliser un grand nombre d’entre vous parmi les collègues enseignant en terminale. Les convocations seront envoyées par la DEC. Il est donc important de rester mobilisés jusqu’à cette date.

La note de service du 28 mai 2020 sur le baccalauréat indique que : « afin de tenir compte du contexte de la crise sanitaire, le candidat est autorisé à présenter aux examinateurs des épreuves orales de contrôle, la liste des chapitres du programme qu'il a étudiés en classe au cours de l'année scolaire 2019/2020 entre le 1er septembre 2019 et la date du début de la période de confinement de son établissement. Ces listes doivent porter la signature et le visa du chef de l'établissement dans lequel le candidat est inscrit, et être établies conformément au modèle fourni en annexe à la présente note. Le sujet donné par les examinateurs porte sur une thématique circonscrite au champ défini par les listes présentées par le candidat. »

A cet effet, vous trouverez en PJ un modèle prérempli pour les SVT dont vous pourrez vous servir pour vos élèves.

Vous utiliserez, comme chaque année, la banque des sujets d’oraux de l’académie disponible en ligne en veillant à proposer à chaque élève interrogé un tirage au sort entre 2 sujets choisis conformément à sa liste.

Plusieurs d’entre vous nous ont interrogés sur l’opportunité d’utiliser cette base avec les élèves comme entraînement. Si cette banque est publique pour les élèves, il nous semble néanmoins plus judicieux, si vous les entraînez en classe ou à distance, d’utiliser des sujets issus d’autres banques académiques (par exemple Bordeaux ou Grenoble).

 

 

Nous savons que la plupart d’entre vous ont repris le chemin des établissements et assurent des séances en présentiel avec quelques élèves. Au-delà du plaisir que beaucoup nous ont témoigné de retrouver des élèves, nous mesurons toute la difficulté de la logistique à mettre en place qui nécessite aussi une continuité de l’enseignement à distance. Cette période est complexe mais, nous le savons, transitoire. Nous vous remercions très sincèrement pour l’engagement qui est le vôtre en SVT.

 

 

Nous restons à votre écoute et attentifs à vos besoins ou vos questions ; n’hésitez pas à nous contacter.

 

 

Bon courage à vous toutes et tous pour cette fin d’année scolaire si particulière,

 

Très cordialement

 

Les IA IPR


Message du 20 mai : Circulaire du 4 mai 20 et liaisons 3e/2de.

Chères et chers collègues,

 

La circulaire du 4 mai 2020 sur la réouverture des écoles et des établissements scolaires (https://www.education.gouv.fr/bo/20/Hebdo19/MENE2011220C.htm#edugouv-summary-item-0) fixe le cadre sanitaire, le cadre d’accueil et les conditions de reprise pédagogique.

 

Pour le collège, un lien vers des fiches d’attendus par année et par discipline est disponible. Vous trouverez en PJ, l’extrait correspondant aux SVT pour chacun des niveaux du cycle 4 (ainsi que l’introduction de la fiche qui donne l’esprit général du document). Si ce n’est pas déjà fait, nous vous invitons à en prendre connaissance.

 

Chacune des fiches insiste sur les conditions exceptionnelles actuelles et transmet des préconisations qui ne sont valables que tant qu’un retour à un enseignement complet en présentiel en salle de classe ne sera pas possible.

Pour la classe de 3e, il est précisé qu’ «  il s’agit d’identifier les notions et compétences du programme de cycle 4 directement en continuité avec le programme de SVT de 2nd générale et technologique et celui de PSE en 2nd professionnelle et de s’assurer que ces domaines nécessaires à la poursuite d’études ont été abordés et stabilisés ».

 

Ce recensement a été réalisé par une petite équipe de professeurs de SVT de l’académie à l’initiative de Guillaume LIDY. Nous les remercions pour ces productions. Ces deux fichiers, disponibles sur la page pédagogique continuité pédagogique SVT du site académique, sont intéressants à plusieurs titres. Ils mettent en avant dans le contexte de l’enseignement à distance (ou, peut-être, en juin, d’un enseignement mixte avec certains élèves en présentiel et d’autres chez eux), l’essentiel à traiter pour assurer au mieux la liaison collège – lycée. Bien évidemment, cette dernière ne peut se limiter aux seuls éléments cités et les compétences travaillées sur tout le cycle restent incontournables.

En vous souhaitant une bonne lecture.

Bien cordialement.

 

Les IA IPR

--

Télécharger les documents : 


Message du 14/05 : Levée progressive du confinement et poursuite de la continuité pédagogique

Chères et chers collègues,

 

La levée progressive du confinement cette semaine a permis de retrouver des possibilités de sorties bien que le cadre sanitaire oblige encore à une prudence renforcée. Au niveau professionnel, pour nos deux départements, que ce soit en collège ou en lycée, cette nouvelle phase est une poursuite de la continuité pédagogique et ce jusqu’à la prochaine échéance, annoncée pour la fin mai par le gouvernement, qui permettra d’envisager selon l’évolution des conditions sanitaires une reprise progressive des collèges et/ou des lycées après le 2 juin.

 

Les élèves qui étaient confinés à la maison ont probablement besoin de se retrouver, alors que la continuité pédagogique nécessite qu’ils restent chez eux la majorité du temps et poursuivent le travail scolaire proposé régulièrement par leurs professeurs. Dans ce contexte, il vous revient à nouveau, comme après les congés de printemps, de redoubler de vigilance pour éviter autant que possible que de nouveaux décrochages apparaissent. Nous savons qu’à chaque nouvelle étape, vos élèves ont pu compter sur vous, ils savent que c’est toujours avec bienveillance que vous les interpellez pour vous assurer qu’ils restent connectés avec leur scolarité. Nous vous rappelons que votre liberté pédagogique vous permet plus que jamais d’imaginer de nouvelles approches, de tester de nouvelles idées.

 

Pour anticiper la potentielle reprise à compter du 2 juin, la préparation de la réouverture des collèges et lycées aux élèves a déjà débuté. A l’initiative des chefs d’établissement, vous pourrez être invités à y participer dans le respect des conditions sanitaires en vigueur (sauf situation de vulnérabilité).

Vous serez également sollicités dans le cadre des bilans de fin d’année scolaire. Plus spécifiquement, concernant les bulletins du 3e trimestre, que ce soit au collège ou au lycée, même si les notes obtenues pendant la fermeture des établissements ne doivent pas être prises en compte, les remarques permettront de valoriser de nombreux élèves en prenant en compte l’assiduité lors des classes virtuelles, la régularité de remise des travaux demandés, la prise d’initiatives. Il conviendra bien entendu d’être extrêmement prudent afin de ne pas pénaliser les élèves n’ayant pas accès aux ressources informatiques et numériques. En ce qui concerne les examens, DNB et baccalauréat reposant sur le contrôle continu et les notes déjà obtenues lors d’épreuves antérieures, les modalités pratiques de constitution des dossiers sont en cours d’élaboration, nous vous tiendrons informés dès que possible.

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous proposer des ressources à mutualiser, via les listes de diffusion, et qui sont ensuite disponibles sur la page SVT dédiée à la continuité pédagogique. Nous vous remercions pour ces partages qui peuvent permettre à certains d’adapter leur enseignement aux conditions actuelles.

 

La journée d’animation pédagogique sur les nouveaux programmes de terminale n’a pas pu avoir lieu en raison du confinement et son report dépendra des arbitrages du ministère et de la rectrice selon l’évolution de la situation sanitaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible à ce sujet pour vous proposer la meilleure des solutions. Dans le cas où il serait impossible de vous réunir d’ici la fin de cette année scolaire, nous vous proposerons des éléments à consulter à distance et nous reporterons le temps de travail en présentiel au mois de septembre ou octobre dans la mesure des possibilités.

 

De même, des formations du PAF, et en particulier les actualisations de connaissances, n’ont pas pu avoir lieu. Nous avons prévu de les reporter l’an prochain, probablement sous une forme différente.

 

Nous vous remercions à nouveau pour votre investissement et les actions que vous menez en faveur de vos élèves et restons pleinement à votre écoute.

 

Continuez à prendre grand soin de vous et de vos proches.

Bien cordialement.

Les IA IPR


Message du 27 avril : reprise de la continuité pédagogique

Chères et chers collègues,

 

Malgré les conditions si particulières du confinement, nous espérons que ces deux dernières semaines vous ont permis de vous poser et de prendre un peu de distance numérique. Après ces quinze jours de congés scolaires pour les élèves, il faut dès aujourd’hui s’atteler à une reprise de la continuité pédagogique avec les classes, nécessaire pour garantir le lien et la poursuite des apprentissages.

 

Comme ce qui était préconisé dans nos derniers courriers, c’est avec raison et de façon toujours équilibrée que les activités proposées doivent être réalisées. Le qualitatif reste toujours préférable au quantitatif et il faut continuer à veiller à la régulation du travail proposé par l’équipe pédagogique pour chaque classe.

 

La levée du confinement programmée à partir du 11 mai se fera, nous l’imaginons bien, de façon progressive. Elle sera accompagnée de stricts protocoles sanitaires. La réouverture des établissements scolaires devra répondre à ces protocoles et le retour des élèves ne pourra se faire que très progressivement et de manière échelonnée. De nombreuses questions sont encore à l’ordre du jour et le ministère précisera ces prochains jours la logistique de ce retour en classe. Vous en serez bien évidemment informés.

 

En ce qui concerne les concours et examens, le site du ministère propose une foire aux questions régulièrement actualisée https://www.education.gouv.fr/bac-brevet-2020-les-reponses-vos-questions-303348.

 

Nous vous souhaitons une bonne reprise de la continuité pédagogique durant ces deux prochaines semaines, écourtées de deux vendredis fériés, et continuerons à vous informer des éléments d’actualité dès qu’ils nous parviendront de façon consolidée.

 

Nous demeurons à votre écoute.

 

Prenez bien soin de vous.

 

Très cordialement

 

Les IA-IPR


Message du 09 avril : Examens et continuité pédagogique pendant les congés de printemps

Chères et chers collègues,

Nous souhaitions avant les congés qui arrivent faire un point avec vous sur quelques éléments faisant suite à la déclaration du ministre de vendredi dernier et évoquer la poursuite de la continuité pédagogique.

Vous le savez, au vu des impératifs sanitaires, les examens du DNB et du baccalauréat sont modifiés. Les épreuves habituellement passées dans nos disciplines ne se tiendront pas. Ces deux diplômes seront délivrés sur la base du contrôle continu qui inclut les résultats obtenus durant l’année à l’exception des notes attribuées, s’il y en avait, durant la période de confinement. Il sera tenu compte des critères de sérieux et d’assiduité en particulier pour l’obtention des mentions.

 

Concernant les SVT, cela se traduit concrètement par les dispositions suivantes (sous réserve de précisions à paraître) :

Pour le DNB

- L’épreuve écrite de sciences et technologie et l’épreuve orale (qui pouvait comporter une dimension liée à des travaux effectués au sein de nos disciplines) n’ont pas lieu.

- Le diplôme est délivré sur la base du niveau de maîtrise des compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Les notes obtenues pendant l’année, hors période de confinement, et contenues dans le livret scolaire examiné au troisième trimestre fondent l’appréciation du niveau de maîtrise des compétences de l’élève.

Pour les élèves de 1ère dans le tronc commun

- L’épreuve d’enseignement scientifique de la deuxième session d’E3C (E3C2) ne se tient pas. Nous vous rappelons d’ailleurs que la banque de sujets reste confidentielle et n’a pas à être utilisée avec les élèves.

- La note d’E3C2 retenue pour l’obtention du baccalauréat correspondra à la moyenne des notes obtenues lors de l’année de première en contrôle continu hors période de confinement.

Pour les élèves de 1ère ayant suivi la spécialité SVT et ne la poursuivant pas en terminale

- L’épreuve d’E3C de cette spécialité non continuée ne se tient pas.

- La note qui sera retenue pour l’obtention du baccalauréat l’an prochain est la moyenne des notes obtenues au cours de l’année, hors période de confinement.

Pour les élèves de terminale S

- L’épreuve écrite et les ECE sont annulées.

- Les coefficients habituels affectés à notre discipline sont conservés y compris celui de la spécialité.

- A l’issue de l’attribution des notes par le jury d’examen des livrets, les élèves qui auraient entre 8 et 9,9 de moyenne générale pourront passer les oraux de rattrapage dans les conditions ordinaires : possibilité de choisir deux matières à présenter à l’oral entre le 8 et le 10 juillet (sous réserve que les conditions sanitaires le permettent).

-Certaines modalités pratiques d’attribution des diplômes, comme le déroulement concret des conseils de classe ou des jurys, l’attribution de la note sanctionnant l’obtention de la mention « section européenne » ou la délivrance des bacs binationaux (Abibac, Bachibac…) feront l’objet de précisions ultérieures.

Nous vous tiendrons informés si des éléments nouveaux ou des textes officiels étaient publiés.

 

Concernant la poursuite de la mise en œuvre de la continuité pédagogique :

En dépit du caractère inédit que prennent les vacances de printemps cette année du fait de la situation de confinement, celles-ci doivent être une période de repos nécessaire pour les élèves et vous-mêmes, particulièrement dans les circonstances exceptionnelles et difficiles que nous traversons.

Si ces recommandations ne diffèrent pas de celles habituellement formulées pour les périodes de vacances, l’expérience de ces dernières semaines, où vous avez pu éprouver concrètement la difficulté d’amener tous les élèves à travailler, soulève toutefois un enjeu de taille : éviter que ces quinze jours de pause ne conduisent à perdre des élèves.

Il est de ce fait important que ce temps de vacances passé à la maison, la plupart du temps en famille et sans la possibilité de sortir du domicile, soit pour les élèves, notamment ceux qui le souhaitent, une occasion de continuer les apprentissages ou de les consolider de manière réaliste et adaptée à un contexte de congé.

Dans cette perspective, il serait intéressant de formuler avant les vacances quelques conseils transmis aux élèves ou aux familles, adaptés à l'âge des élèves et à leur degré d’autonomie, afin que le lien avec la culture scolaire ne soit pas totalement rompu.

D’autre part, il semble important de garder le lien et pouvoir continuer à assurer le suivi personnalisé de quelques élèves demandeurs ou repérés comme présentant des fragilités et que l’on ne souhaite pas, de ce fait, perdre de vue pendant la période de congés.

Il peut aussi être opportun, si vous le jugez utile, d’envoyer un message une fois par semaine à l’ensemble de la classe afin de garder un contact avec les élèves et d’offrir ainsi la possibilité à certains de pouvoir trouver un soutien et de se sentir moins isolés. Ce lien peut aussi être maintenu par le professeur principal de chaque classe selon les décisions qui sont prises au sein de vos établissements respectifs.

 

Nous souhaitons, avant de terminer, vous remercier à nouveau pour votre investissement et les actions que vous menez en faveur de vos élèves.

Profitez malgré tout de ces congés même s’ils se déroulent dans des circonstances tellement particulières.

Nous vous assurons de notre soutien et restons pleinement à votre écoute,

Les IA-IPR


Message du 2 avril : Collèges et lycées – continuité pédagogique et évaluation des élèves

Chères et chers collègues,

Nous souhaitons tout d’abord avoir une pensée particulière pour toutes celles et ceux qui, touchés par la maladie, pour eux-mêmes ou leurs proches, connaissent ou ont connu des moments difficiles.

 

Nous sommes maintenant dans la troisième semaine de la mise en place de la continuité pédagogique au niveau national, quatrième en ce qui concerne le Haut-Rhin. La prolongation du confinement implique l’installation dans la durée de ce dispositif, en attente d’une date de retour, encore inconnue, dans les classes. La priorité doit demeurer celle du lien à conserver avec les élèves. Les retours que nous avons montrent à quel point vos élèves comptent sur vous et apprécient les moments que vous leur consacrez. Nous savons le travail que cela représente et tenons à vous remercier pour votre investissement qui permet d’assurer non seulement ce lien mais qui garantit aussi la continuité des apprentissages.

 

Beaucoup s’interrogent légitimement sur la tenue des examens (DNB, E3C, ECE, DNL, baccalauréat). Des annonces ministérielles devraient être faites ces prochains jours sur les calendriers et les modalités. Nous vous tiendrons, bien évidemment, informés rapidement de toutes les évolutions en la matière.

 

En ce qui concerne l’évaluation et la notation des élèves, de nombreuses questions nous sont régulièrement posées. Au vu du contexte si particulier de ce confinement, une réflexion est à mener sur le sens des évaluations. Il est nécessaire de séparer l’évaluation d’une production ou d’un travail qui doit être formative (les élèves attendent d’ailleurs souvent ce retour) et les notes qui seraient comptabilisées dans la moyenne. Nous connaissons tous les biais qui existent en situation normale lors de l'évaluation d'un travail à la maison : aide par un tiers, fracture sociale, environnement propice ou non, ... A cela s'ajoutent des conditions de confinement familial diverses et parfois difficiles. Ainsi, il est déconseillé de proposer des évaluations à visée sommative par exemple sous la forme de devoirs notés comme on le ferait en classe.

Des moyennes au troisième trimestre n'auraient un sens qu'à la condition d'avoir déjà des notes et de pouvoir en ajouter lors du retour en classe.

Mais si la reprise est tardive, il sera probablement plus intéressant de consacrer les heures disponibles à continuer les enseignements et les apprentissages que de prévoir des temps d’évaluation. Selon ce calendrier de reprise que personne n’est en mesure aujourd’hui de préciser, il y aura d’ailleurs des adaptations obligatoires. Tout est possible, rien n’est arrêté. Cela est très inconfortable pour tous, les élèves et leurs parents, les professeurs, les chefs d’établissement, les inspecteurs. Il faut l’accepter dans cette situation unique et grave que nous connaissons.

Il n’y a pas de réponse toute faite concernant l’évaluation. Celle-ci viendra peut-être du ministère lorsque les calendriers seront connus. Si des notes sont mises, il sera toujours temps, sous le pilotage des équipes et du chef d’établissement, de voir s’il y a du sens à en faire des moyennes pour le troisième trimestre ou s’il vaut mieux s’en passer au vu du contexte.

 

La priorité reste celle du lien qui doit être conservé avec les élèves et le travail régulier (raisonnablement donné) qui doit être proposé. Chacun fait ce qu’il peut avec toutes les limites de ce dispositif qui ne remplacera jamais une présence en classe. Les professeurs doivent aussi tenir sur la longueur, sans s’épuiser, tout comme les élèves. La charge de travail qui leur est donnée doit être mesurée, la nature des travaux demandés différenciée au regard de leur capacité de concentration ainsi que de leur degré d’autonomie. Par ailleurs, nous insistons sur l’importance de concevoir et penser des activités qui ne nécessitent pas d’imprimer ni d’être en permanence devant un écran, d’autant plus que certaines familles en collège notamment n'ont qu'un ordinateur (voire aucun) pour plusieurs enfants ce qui pose bien sûr des problèmes de rotation. Une grande partie du travail effectif devrait pouvoir être pensé sous forme d’activités pédagogiques diversifiées et variées (lire, écrire, « faire », manipuler, écouter…) hors écrans.

 

Enfin, il est important qu’aucun d’entre vous ne doute de ce qu’il propose à ses classes. Nous savons que le contexte du confinement, avec les contraintes familiales qu’il impose, ne facilite pas la sérénité et altère les conditions de travail. Les ressources sont multiples, les outils divers. Sachez qu’aucune injonction n’existe et que vous devez conserver votre liberté pédagogique. Vous connaissez mieux que quiconque vos élèves, vous savez leur proposer ce qui peut leur convenir. Ne culpabilisez jamais sur tel outil que vous ne maîtrisez pas, tel exemple d’activité que vous n’envisagez pas de proposer.

Pour terminer, nous vous remercions à nouveau, sincèrement, de votre engagement auprès des élèves et de leur famille et restons, vous le savez, à votre écoute.

 

Prenez grand soin de vous et de ceux qui vous sont chers.

Bien à vous,

 

Les IA IPR de SVT

 


Message du 30 mars : Collèges et lycées - planning des cours sur France 4 pour le collège et les terminales

Chers et chères collègues,

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la structuration d’une page dédiée aux « cours Lumni », sur France 4, du CP à la terminale, sur Eduscol :

https://eduscol.education.fr/cid150759/les-cours-lumni.html

Comme vous le savez le ministère a contractualisé avec France 4 la production de cours. Le succès des émissions (plus d’un million de spectateurs) a conduit au renforcement de cette opération en particulier pour les sciences en cycle 3 et 4 avec la possibilité d’accéder aux contenus en Replay.

Le planning prévu et les thématiques qui nous concernent (à vérifier sur la page Eduscol ou Lumni : https://www.lumni.fr/article/la-maison-lumni-le-programme-pour-les-lyceens ) :

 

Pour le Lycée

Le vendredi 3 avril (de 15 h à 16 h environ)

- Immunologie : Réaction inflammatoire et réponse à médiation humorale

- Magmatisme des zones de subduction

 

Le vendredi 17 avril (de 15 h à 16 h 45 environ)

- Le brassage de l’information génétique

- Les reconstitution climatiques

 

Pour le collège 

le vendredi 3 avril (de 14 h à 15 h environ)

Cycle 3 : 30 minutes dans cet horaire consacré au fonctionnement d’un composteur (Transformation de la matière) et à la classification de quelques êtres vivants du sol

Les 30 autres minutes sont dédiées à la physique chimie en cycle 4

 

Le vendredi 17 avril (de 14 h à 15 h environ)

Cycle 4 : 30 minutes dans le créneau - fonctionnement du système nerveux

Les 30 autres minutes sont dédiées à la technologie et au cycle 3

 

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

Bien cordialement.

Les IA IPR


Message du 24 mars : Lycées - télédiffusion de cours sur France 4 pour les terminales

Chères et chers collègues,

 

Comme vous le savez le ministère a signé avec France 4 un protocole pour que puissent être télédiffusés des cours. 

 

Les SVT ont été retenues pour la classe de terminale, le vendredi après-midi, une fois par quinzaine en alternance avec la physique-chimie.

La première diffusion aura lieu le vendredi 3 avril après-midi (15h-15h45 environ).

 

Les cours seront dans l’esprit d’une révision de ce qui aurait déjà été conduit en classe tout en montrant les liens avec des questions possibles du baccalauréat. Les thèmes ont été choisis en lien avec les difficultés que rencontrent souvent nos élèves : brassage de l’information génétique, magmatisme des zones de subduction, immunologie, climatologie de spécialité.

Les émissions devraient avoir une durée de 40 à 50 minutes. Pour notre discipline, deux thématiques seront abordées au cours de chaque émission.

 

Le 3 avril sont prévus : L’immunologie et le magmatisme des zones de subduction.

Il peut être intéressant de diffuser cette information auprès de vos élèves de terminale S.

 

Nous profitons de ce message pour vous rappeler que nous restons à votre écoute et vous remercions à nouveau pour votre engagement dans la continuité pédagogique durant cette période particulièrement difficile.


Message du 23 mars : Lycées - olympiades de géosciences et de biologie

Le 23 mars 2020 à 16h44 à la liste de diffusion lycée

 

Chère, cher collègue,

Bonjour,

 

Suite à la décision du ministère, les différents concours sont ajournés.

 

Concernant les SVT :

- l'écrit des olympiades de géosciences est reporté (voire sera annulé).

Les collègues qui avaient reçu une convocation, dans le cadre des opérations de correction, recevront un OM modificatif d'annulation qui risque de rester bloqué dans leur établissement.

 

- de la même façon, au vu de la situation, les olympiades de biologie sont annulées pour cette année.


Message du 18 mars : Collèges et lycées - modalités pratiques, conseils et ressources utiles

Le 18 mars 2020 à 15h11 – listes de diffusion collège et lycée

 

Chères et chers collègues,

Avant toute chose, nous espérons que vous êtes tous en bonne santé ainsi que votre entourage.

Ce message vient préciser quelques éléments :

  • Concernant les formations : Toutes les formations (PAF, GT, …) en présentiel sont pour l'heure suspendues jusqu'à nouvel ordre. Leur annulation et/ou report seront étudiés en temps utile.
  • Concernant les actes de gestion : Claire Pina, notre gestionnaire des SVT, reste joignable par la messagerie : claire.pina(at)ac-strasbourg.fr et pourra continuer à répondre à vos questions concernant les actes de gestion (salaires, congés, promotions, mutations, …). Merci de noter qu’elle n’a plus accès à I-Prof et à sa fonction messagerie.
  • Concernant la continuité pédagogique : La situation exceptionnelle implique d'assurer une continuité pédagogique, que les collègues du Haut-Rhin mettent en place depuis une semaine et nous les en remercions vivement. Ce dispositif doit désormais se déployer également dans le Bas-Rhin.

 

Les différents messages institutionnels qui vous sont parvenus vous ont indiqué le cadre général du télétravail et les modalités et objectifs de la continuité pédagogique (BOEN n° 10 du 5 mars 2020 ; protocoles national et académique, courrier de la rectrice aux professeurs). Nous vous encourageons, bien sûr, à prendre appui sur les décisions locales définies avec les équipes pédagogiques en accord avec votre chef d’établissement. Concernant plus spécifiquement les SVT, nous tenons à partager avec vous les points suivants :

  • Le tout numérique montre ses limites par la surcharge actuelle des réseaux. Dans l’attente d’une possible amélioration à ce niveau, il est conseillé lorsque les élèves disposent d’un manuel papier de s’appuyer sur cette ressource (qui rassure d’ailleurs souvent les parents et a l’avantage de limiter le temps d’exposition aux écrans d’ordinateur). Par ailleurs, la télévision et la radio, qui proposent régulièrement des émissions de culture scientifique, pourront être des supports possiblement conseillés aux élèves. Pour varier et stimuler la motivation, il est aussi envisageable de proposer aux élèves, surtout aux plus jeunes, de petits défis à relever (réaliser des manipulations à partir de matériel simple présent dans toutes les cuisines), des travaux créatifs (par exemple, inventer un jeu de société en SVT ou en détourner un autour d’une ou plusieurs thématiques des programmes).
  • Les ressources en ligne sont nombreuses, souvent complexes à découvrir. Il est difficile d’en faire un tri. Au-delà des sources habituelles, les liens suivants renvoient à de petites séquences vidéo qui peuvent éventuellement servir de support :

https://view.genial.ly/5e651ee11121c30fcdf394e0/guide-continuite-pedagogique  (académie de Lille – cycles 3 et 4 du collège – seconde – première spécialité – terminale S + spécialité)

https://www.youtube.com/channel/UCNXhHwGBMZoTVvJCNx9rGow/featured (vidéos d’un professeur pour l’enseignement scientifique en 1ère)

 

Par ailleurs, et si vous en sentez le besoin, la commission numérique des professeurs documentalistes de notre académie a regroupé de façon transversale sur l'espace pédagogique "documentation" du site académique un ensemble conséquent de ressources numériques, mais également d'outils et de plateformes, afin d'accompagner les équipes de toutes les disciplines. Trois rubriques sont présentes :

-          Outils pour créer ses cours

-          Plateformes d’exercices

-          Banques de ressources

https://www.ac-strasbourg.fr/pedagogie/documentation/pedagogie/

 

Ce qui précède ne correspond qu’à quelques pistes volontairement limitées, votre liberté pédagogique reste bien évidemment entière. Chacun saura mesurer, avec raison, la quantité de travail demandée aux élèves qui doit rester limitée et bien échelonnée au fil du temps. Ce dispositif à distance ne pourra jamais remplacer votre action dans la classe. Il nous revient en revanche à tous de poursuivre un objectif commun, celui de maintenir les élèves au travail dans la durée ce qui est un véritable défi au regard des circonstances.

 

Soyez assurés de notre soutien et de notre disponibilité dans ces moments difficiles, où vous ne devez pas hésiter à nous contacter.

Plus que jamais, prenez soin de vous et des vôtres.


Message du 8 mars : Collèges et lycées - fermeture des établissements dans le Haut-Rhin

Le 8 mars 2020 à 23h12 – listes de diffusion collège et lycée

Chers collègues,

La crise sanitaire que traverse actuellement notre pays a des répercussions importantes dans notre académie. A partir de lundi et pour une durée de 15 jours, les collèges et lycées du Haut-Rhin seront fermés aux élèves. Une continuité pédagogique va devoir se mettre en place à distance avec les classes. Ainsi, vous trouverez en PJ le protocole académique proposé pour les professeurs se trouvant confrontés à une mesure de fermeture de leur établissement ainsi que l'annexe du BO relative à ce dispositif. Il s’agit avant tout de pouvoir garder un lien avec les élèves et leur garantir un suivi pédagogique sous forme d’activités proposées à faire en dehors de l’établissement selon les modalités qui s’appliqueront au mieux à votre progression, au niveau de classe et à la connaissance que vous avez de vos élèves.

Il a été demandé, en parallèle, d’indiquer dans l’urgence une liste de liens vers quelques ressources consultables par les élèves (pour information en PJ).

Les directives nationales, régionales, académiques ou départementales sont sujettes à des modifications régulières, rendues nécessaires pour s’adapter au mieux aux plans de lutte sanitaire. Ainsi, il est important de rester en contact avec votre chef d’établissement et de consulter régulièrement votre messagerie professionnelle pour être sûrs d’être destinataires des informations que l’on pourra vous envoyer (concernant en particulier les formations, nous vous rappelons qu’un message rectoral vous est parvenu sur votre messagerie ce jour).

Nous tenons à vous assurer de notre total soutien et restons à votre disposition et à votre écoute.