lundi 28 septembre 2020

Les institutions politiques en France et en Allemagne (Première)

Le projet : Projet interdisciplinaire EMC / SES / Allemand autour des élections françaises et allemandes

 

Mots-clefs : EMC, projet interdisciplinaire et co-animation, échange international et rencontre en tiers-lieu, citoyenneté européenne, simulation de vote

 

1. Les objectifs

- Remplir les objectifs fixés par le programme d’EMC en 1° (avec une dominante sur la citoyenneté en France et en Europe et une mineure sur la société de l’information) ;

- Favoriser une approche interdisciplinaire EMC/ SES / Allemand pour travailler sur les enjeux démocratiques de 2017 dans les deux pays ;

- Expérimenter la co-animation entre deux enseignants issus de « matières distinctes » afin de favoriser un enrichissement mutuel ;

- Sensibiliser les élèves à leur rôle de futur citoyen en adoptant une approche exclusivement active (aucune « transmission verticale » de connaissances) et en les confrontant au rituel du vote ;

- Organiser un voyage commun avec un lycée allemand pour visiter les institutions politiques de Berlin (Bundestag, chancellerie…) puis le Parlement européen de Strasbourg afin de créer entre les élèves des deux pays un sentiment d’appartenance commune.

 

2. Le contexte

L’année 2017 est une année essentielle pour la France et l’Allemagne avec, d’un côté, les élections présidentielles au printemps et, de l’autre, les élections fédérales à l’automne. La faible mobilisation électorale récurrente des jeunes générations rend nécessaire une sensibilisation des élèves aux enjeux de la citoyenneté. Par ailleurs, le taux d’abstention élevé observé dans certaines catégories sociales fait que certains élèves n’ont jamais eu l’occasion, à travers le vote de leurs parents, de se confronter au rite républicain du vote.

 

3. Les ressources

- Le site de l’OFAJ (office franco-allemand de la Jeunesse) pour trouver un partenariat avec un lycée allemand (souvent les collègues de langue sont habitués à organiser ce type d’échange) et subventionner cet échange ;

- Site Internet d’Arte : http://sites.arte.tv/karambolage/fr ;

- Lieu d’Europe : http://lieudeurope.strasbourg.eu/ (pour organiser des visites du Parlement européen) ;

- Fiche élève : les institutions politiques en France et en Allemagne (cf. ci-dessous) ;

- Fiche élève : les candidats à l’élection présidentielle de 2017 (cf. ci-dessous).

 

4. La mise en oeuvre

L’enseignement est organisé autour de 4 activités :

- Activité 1 : « Sensibilisation aux clichés réciproques »

Après un visionnage (en allemand) d’une émission d’Arte (Karambolage), chaque groupe de 2 à 3 élèves doit présenter à l’oral une différence dans le mode de vie quotidien entre la France et l’Allemagne.

Dans un deuxième temps, chaque groupe doit représenter, dans les deux langues, sur un fond de carte de chaque pays, les clichés réciproques (des Français sur les Allemands et ceux que les élèves imaginent que les Allemands ont sur les Français). Après une discussion collective, la classe décide quelles productions seront envoyées aux élèves allemands.

- Activité 2 : « Institutions politiques en France et en Allemagne »

Constitution de cinq groupes dans la classe avec pour mission de présenter chacun une institution française et son équivalente allemande (en allemand). Cinq institutions sont retenues : Assemblée nationale / Bundestag, Sénat / Bundesrat, Présidence de la République + gouvernement / Bundeskanzler, Conseil régional / Länderparlament,  Conseil constitutionnel / Bundesverfassungsgericht.

Une fiche à remplir (cf. ci-dessous) est fournie aux élèves et une mise en commun est ensuite réalisée à la fin de l’activité.

- Activité 3 : « Elections présidentielles françaises»

En partenariat avec la Mairie de la ville, réalisation d’un vote des élèves aux élections présidentielles. Après une introduction du Maire dans la salle du Conseil municipal, une sensibilisation aux symboles républicains et aux rituels du vote, les élèves ont tenu le bureau de vote qui s’est réalisé dans les conditions les plus proches possibles de l’élection.

Dans un deuxième temps, les élèves ont travaillé sur les différents candidats à l’élection présidentielle et leurs programmes puis ont été chargés, en respectant la plus grande objectivité possible, de présenter ceux-ci à leurs camarades (cf. fiche de travail ci-dessous). Un deuxième vote a ensuite été réalisé pour constater si l’information apportée avait changé leurs points de vue.

Dans un dernier temps, les élèves ont réalisé une revue de la presse allemande pour étudier comment les journaux allemands traitaient l’actualité politique française.

- Activité 4 : « Visite des institutions politiques à Berlin et Strasbourg »

Simulation de débat parlementaire au Bundestag (« Faut-il refaire passer un permis de conduire aux personnes âgées ? »), débat avec un député allemand (Markus Tressel, député Die Grünen de Sarre), visite de la Chancellerie, visite du Parlement européen organisée par Lieu d’Europe (cf. ci-dessus)

- A noter : avec le même groupe a été mené en début d’année une campagne électorale pour élire les délégués de classe avec une valorisation pour les élèves qui présentaient une profession de foi et venaient présenter leur programme devant leurs camarades. La moitié des élèves ont été candidats et plusieurs élèves de cette classe ont ensuite été élus au CVL / MDL.

 

5. Le bilan

- La dizaine de jours passés ensemble autour des thématiques citoyennes a créé un lien intéressant entre les élèves français et allemands.

- Le travail de préparation effectué en amont a permis de nourrir la culture politique relativement faible des élèves (peu de connaissance du personnel politique avant l’élection présidentielle, du clivage gauche / droite, des institutions, du rôle de la presse…), suscitant ainsi un intérêt réel qui s’est renforcé à mesure que l’élection présidentielle approchait.

 

6. Les annexes

 

Annexe 1 : Les institutions politiques en France et en Allemagne

 

Annexe 2 : Les candidats à l’élection présidentielle de 2017