TRAAM 2016/2017

La commission numérique de l’académie de Strasbourg a travaillé cette année sur des activités « annexes » au cours de SES, activités pour lesquelles il n’y a pas beaucoup d’activités en ligne.

 

1/ En méthodologie, nous proposons un ensemble d’activités numériques pour baliser une année de travail méthodologique sur l’épreuve composée pour la classe de  première, en utilisant les équipements mobiles des élèves.

Nous voulons à travers ces activités rendre les séances de méthodologie attractives, efficaces et rendre actifs tous les élèves. En effet nous constatons que c’est en particulier dans ces apprentissages méthodologiques que les élèves décrochent. Une part non négligeable d’élèves n’intègrent pas les compétences méthodologiques même au bout deux ans d’apprentissage.

L'objectif est donc de rendre les séances de méthodologie plus ludiques, plus propice à l'apprentissage.

L'usage des quiz Socrative permettra de faire participer l'ensemble des élèves et de visualiser les choix de l'ensemble des élèves à l'écran pour pouvoir ensuite les discuter.

On utilisera par exemple la fonction d'écriture pour faire un brainstorming collaboratif, dans lequel tous les élèves vont envoyer des mots qui s'afficheront en temps réel à l'écran.

 

Pour cela nous proposons deux types de ressources :

- Des capsules vidéo : pour objectiver au maximum la méthode, décomposer l’apprentissage méthodologique et proposer des petites vidéos aux élèves pour qu’ils puissent revoir quand ils veulent ces points de méthodologie et pouvoir travailler avec eux davantage sur des sujets dans une logique de pédagogie inversée/autonomie (soit on projette la vidéo et on interroge sur la méthode, soit vidéo regardée pendant la séance sur équipement mobile, soit hors classe)

 

Pour chaque compétence de l’épreuve composée identifiée nous proposons donc une capsule vidéo qui présente la compétence, indique à l’élève ce qu’il doit faire, comment il doit procéder concrètement et une illustration sur un sujet.

 

- Des exercices interactifs : nous proposons ensuite un ou deux exercices réalisés avec socrative pour que les élèves puissent s’entraîner sur la compétence, soit individuellement avec des éléments de correction proposés, soit en classe avec un contrôle par le professeur de l’exercice (réalisé au « rythme de l’enseignant »).

En cliquant sur chaque compétence, on accède à la capsule vidéo, le code de partage du quiz socrative et les renseignements et tutoriels nécessaires pour s’approprier l’activité.

 

EC1 :

Présentation de l’EC1

Analyser le sujet

Définir

Respecter la consigne

Faire appel à ses connaissances personnelles

Structurer sa réponse

 

EC2 :

Présentation de l’EC2

Présentation document

Lire les données

Rédiger

 

EC3 :

Rédiger l’introduction

Analyser le dossier documentaire

Citer un document

Mobiliser ses connaissances

Rédiger la conclusion
Rédiger l’EC3

 

2/ Accompagnement personnalisé : Nous proposons une activité sur l’orientation qui sert de support à un travail de réflexion des élèves sur les débouchés et la mise en relation des points forts de l’élèves et de ces débouchés.

En effet nous remarquons que beaucoup d’élèves sont livrés à eux même face à leurs choix d’orientation, soit parce que de par leur milieu social, les parents n’ont pas es ressources pour guider leurs enfants, soit que même s’ils en disposent, le dialogue n’est pas toujours facile.

Ce parcours permet à l’élève de se questionner, de se renseigner, et sert de ressource pour échanger ensuite avec le professeur. Il permet à l’élève de mettre par écrit ses réflexions et recherches alors que souvent les élèves se contentent d’une navigation sans prise de notes sur les sites d’orientation, ce qui ne permet pas à l’élève d’avancer dans sa prise de décision.

 

3/ EMC : une activité pour la classe de première sur les enjeux moraux et civiques de la société de l'information. Les élèves travaillent sur la rumeur et les théories du complot pour en comprendre le fonctionnement. Ils vont ainsi distinguer rumeur, anecdote, opinion et information. Ils vont découvrir des outils permettant d’analyser la validité d’une information, d’une image, d’un site.

Enfin les élèves élaborent leur propre théorie du complot pour s’approprier ce qu’ils ont appris dans l’activité. La création par les élèves de leur propre théorie du complot leur permet ainsi vraiment de s’approprier les codes de construction de ces théories. Les élèves choisissent la plupart du temps un ton humoristique pour créer leurs vidéos et montrent ainsi qu’ils intègrent qu’on pourrait croire n’importe quoi sans une méthodologie d’analyse des contenus en ligne, méthodologie qu’ils vont acquérir dans l’activité.

 

On peut aussi consulter le rapport (plus) complet des traam 2016/2017 en pdf