Cursus bilingue

 

Depuis une vingtaine d'années, les élèves en Alsace profitent d'un enseignement bilingue de collège qui assure la continuité de cet enseignement de la maternelle au lycée.

 

Dans sa version actuelle, le cursus bilingue est constitué de modalités spécifiques :

 

Le cursus bilingue dans le 1er degré :

 

Les modalités spécifiques à cet enseignement sont en ligne sur le site académique de la DSDEN du Haut-Rhin. Dans l’Académie, cette offre se décline de la maternelle au CM2 sous forme de deux dispositifs :

 

Enseignement renforcé (108 heures annuelles selon deux modalités)

  • 2 heures hebdomadaires de structuration de la langue et 1 heure hebdomadaire d’activités complémentaires culturelles, civilisationnelles, linguistiques, etc.
  • 1 heure 30 hebdomadaire de structuration de la langue, soit 54 heures annuelles, en parallèle à des projets en langue régionale (allemand) sur des périodes plus intensives (théâtre, musique, chant, danse, etc.) pour un volume annualisé de 54 heures.

 

Enseignement du français et de la langue régionale (allemand) à parité horaire (12 heures en français/12 heures en allemand)

 

  • Les mathématiques, la géographie, la moitié des sciences et technologie, de l’EPS, de l'éducation musicale et des arts plastiques sont enseignés en allemand.

 

Le cursus bilingue dans le second degré en collège :

 

La structure et les horaires de l'enseignement de et en Langue Régionale d'Alsace (LRA) sont fixés par la convention 2015-2018 signée par l’État et les collectivités territoriales le 1er juin 2015.

 

Le cursus bilingue propose à chaque niveau :

  • un enseignement spécifique de 4 heures hebdomadaires d'allemand standard
  • un ou plusieurs enseignements en Discipline autres que linguistiques (DAL).

 


Depuis la rentrée 2016, les contenus pédagogiques proposés dans le cadre du cursus bilingue intègrent des contenus régionaux en lien avec l'espace du Rhin supérieur.

 

L'enseignement facultatif de Culture Régionale (CR) assuré en langue française peut être proposé dès la classe de 5e et sur tout le cycle 4 à raison d'une heure hebdomadaire.

 

Au DNB, à l'épreuve orale, le candidat a la possibilité de présenter un projet relatif aux langues et cultures régionales et de présenter en partie ce projet en langue régionale. L'enseignement de complément de langue vivante régionale est valorisé par des points supplémentaires obtenus si le candidat a atteint (dix points) ou dépassé (vingt points) les objectifs d'apprentissage du cycle, à savoir le niveau A2 du CECRL dans au moins deux activités langagières.
Enfin, les candidats ont la possibilité de demander l'inscription d'une mention « langue régionale d'Alsace » sur le diplôme national du brevet (sous condition de la validation du niveau A2 du CECRL pour cette langue). 

 

Le cursus bilingue dans le second degré en lycée : 

 

Dans l'académie de Strasbourg, la continuité est assurée soit en section Abibac, soit en section européenne soit dans le cadre d'un enseignement de la Langue Régionale d'Alsace (LRA) et de plusieurs DAL enseignées dans la langue régionale dans sa forme standard : l'allemand.

Un enseignement de Culture Régionale (CR) assuré en langue française est actuellement proposé dans de nombreux lycées de l'académie.

 

Au baccalauréat, les candidats peuvent choisir de passer la langue régionale en épreuve obligatoire et/ou facultative.

 

L’examen au Baccalauréat est une épreuve orale de vingt minutes, portant sur l’ensemble des thématiques étudiées au lycée. Le candidat est interrogé par un jury sur une des notions ayant été abordées dans les thématiques à partir d'un corpus documentaire constitué de documents étudiés en classe et proposés dans son dossier Baccalauréat.

 

Le candidat a le choix de s'exprimer en dialecte, en français ou en allemand pour une partie ou l'ensemble de l'interrogation.

 

Au baccalauréat général et technologique, les langues régionales peuvent être choisies au titre de l'épreuve obligatoire de LV2. Elles peuvent également être choisies au titre de l'épreuve facultative de langue vivante dans les séries générales et dans la série technologique STHR ou au titre de l'épreuve obligatoire au choix de spécialité en série littéraire. Ces épreuves sont organisées dans les académies où il est possible d'adjoindre au jury un examinateur compétent.

 

Au baccalauréat professionnel, les langues régionales peuvent être choisies au titre de l'épreuve obligatoire de LV2 pour les spécialités concernées ou au titre d'une épreuve facultative de langue vivante, sous réserve, selon les cas, des possibilités d'organisation du contrôle en cours de formation ou d'une épreuve ponctuelle. Dans les mêmes conditions, au titre d'une épreuve facultative, la même possibilité est offerte aux candidats de certaines spécialités du C.A.P si leur règlement d'examen l'a prévu. Pour le B.E.P, qui ne comporte aucune épreuve de langue, la langue régionale peut être choisie pour l'attribution d'une qualification «langue vivante», suivie de la mention de la langue concernée et inscrite sur le diplôme.

références

bon à savoir

Référente académique


Si vous enseignez en cursus bilingue dans l'académie de Strasbourg, vous pouvez contacter Madame Catherine Jordan, afin d'obtenir les codes et modalités d'accès aux ressources académiques hébergées en ligne : catherine.jordan(at)ac-strasbourg.fr

Ressources académiques

infos pratiques

Carte des sites bilingues en Alsace 2016-2017

en savoir plus

Les pages pour les sections bilingues sur le site académique