lundi 9 décembre 2019

Die Neue - Un court-métrage qui pose des questions

Pendant l'année scolaire 2011/12, la classe 3ème4 bilangue du collège Paul-Emile Victor a participé au concours international de court-métrage "Abgedreht" organisé par le Goethe-Institut. Pendant plusieurs mois, les élèves ont créé, à l'aide d'une réalisatrice allemande, Gwendolin Stolz, et de leur enseignant, Stephan Lauf, un court-métrage en allemand qui critique la société qui les entoure.

Ce projet ne visait pas seulement l'acquisition de compétences linguistiques, mais également l'éducation aux médias et l'acquisition de plusieurs items du socle commun  de connaissances de de compétences.

Le sujet fédérateur  Erlaubt / Verboten (Autorisé / Interdit)  a suscité, dès le début, des interrogations d'ordre éthique de la part des élèves à travers des différents scénarios qu'ils ont élaborés et leur discussion en classe.

Le film aborde donc des sujets difficiles qui font néanmois partie de la vie des élèves, et des adultes:

La violence, la discrimination, l'indifférence et les difficultés de communication entre adolescents et adultes.

 

La classe 3ème4 bilangue du collège Paul-Emile Victor a participé au concours international de court-métrage "Abgedreht" organisé par le Goethe-Institut. Pendant plusieurs mois, les élèves ont crée à l'aide d'une réalisatrice allemande, Gwendolin Stolz, et de son enseignant, Stephan Lauf, un court-métrage critiquant la société qui les entoure.

Ce projet ne visait pas seulement l'acquisition de compétences linguistiques, mais également l'éducation aux médias et la validation de plusieurs items du socle commun  de connaissances de de compétences comme la maîtrise des technologies de l'information et de communication, des compétences sociales et civiques et celles de l'autonomie de de l'initiative.

Le sujet fédérateur  Erlaubt / Verboten (Autorisé / Interdit)  a suscité, dès le début, des interrogations d'ordre éthique de la part des élèves à travers des différents scénarios qu'ils ont élaborés et leur discussion en classe.

Nous souhaiterions que ces discussions continuent dans les classes et les familles à l'occasion du visionnage du film dont le but principal est, après sa publication, d'inviter à discuter les sujets difficiles qui y sont abordés, mais qui font néanmoins partie de la vie des élèves, et des adultes:

La violence, la discrimination, l'indifférence et les difficultés de communication entre adolescents et adultes.