mardi 17 octobre 2017

La France dans le monde à partir de la Guyane

 

Jean-François Tavernier est intervenu durant la formation sur les nouveaux programmes de Troisième en géographie sur La France, une influence mondiale. Après avoir fait le point sur l'évolution de la notion de puissance, il présente les enjeux et les modalités de mise en œuvre de son étude de cas sur la Guyane, en essayant de montrer aux élèves comment la puissance française se manifeste à l’échelle du territoire guyanais ?

 

Pour ce faire, il a élaboré une tâche complexe visant à faire travailler les élèves par groupes sur trois dossiers documentaires : ils construisent leurs réponses à partir d’une consigne générale par dossier documentaire (En quoi la Guyane est-elle le reflet de la puissance française ? En quoi la présence française en Guyane apporte-t-elle des éléments de puissance ? Et quelles sont les limites de la puissance française en Guyane ?).  Ensuite, ils l’exposent à leurs camarades ce qui rend possible, par mutualisation, la compréhension d’ensemble de l’étude de cas. Il s’agit in fine de construire un schéma de synthèse montrant à la fois des éléments de territorialisation de la puissance française en Guyane, les atouts et les profits qu’elle en tire, et les limites à l’échelle locale et régionale de l’influence française, mais aussi de réfléchir aux jeux d’influences qui s’opèrent entre les différents acteurs spatiaux.

 

Pour la mise en perspective de ce thème, il a construit un tableau de synthèse permettant de décrire et expliquer trois aspects de la puissance française (France ultramarine, francophonie et Français de l’étranger) afin de faire comprendre aux élèves sur quoi repose le rayonnement politique et culturel de la France à l’échelle du monde ? Il complète au fur et à mesure un croquis de synthèse afin d’exercer les élèves à l’emploi de différents langages mais aussi afin de les amener à situer les territoires ultramarins et les espaces de la francophonie. L’étude de cas comme la mise en perspective ont été conçues pour faciliter le travail par compétences.