mardi 23 septembre 2014

Le citoyen, acteur de la vie démocratique.

Fanny Ehret, professeur au collège d’Illzach et de Kingersheim, présente les nouveaux programmes d’Education civique en Troisième puis propose une séquence pédagogique complète qui intègre les deux premiers thèmes, à savoir « La République et la citoyenneté » et « La vie démocratique ». Elle l’amorce avec une étude de cas sur les élections présidentielles de 2012.

Elle a construit une programmation de ce programme en montrant les liens forts du 3e thème sur la défense et la paix avec les programmes d’histoire et de géographie. Elle a préféré se concentrer sur les deux premiers thèmes et en proposer une programmation qui les recompose autour d’un fil directeur : « Le citoyen acteur de la vie démocratique ».

 

Son objectif est de lier les thèmes 1 et 2 en débutant son cours par une étude de cas sur les élections présidentielles, qui permet de faire émerger de nombreuses notions liées aux institutions de la Ve République, à la participation politique (droit de vote, opinion publique, partis politiques), et à la citoyenneté. Elle suit une démarche inverse à celle des programmes : elle part de la vie démocratique pour ensuite comprendre la citoyenneté et les valeurs, dans une logique inductive afin de donner une cohérence d’ensemble à ce programme.

 

Quelle est la démarche suivie ?

 

Elle commence sa séquence par une activité histoire des arts, autour du thème art/Etat/pouvoir, qui s’appuie sur les portraits officiels des présidents de la Ve République.

 

Cette accroche permet d’introduire les principales problématiques qui sont ensuite développés dans le cours qui est construit en trois parties :  

I. Étude de cas : les élections présidentielles.

II. Le citoyen : au cœur de la République française et européenne.

III. Les valeurs et les symboles de la France : aux fondements de la citoyenneté.

 

Elle propose de développer spécifiquement son étude de cas sur les élections présidentielles de 2012. Elle a choisi de la construire de manière à faire comprendre le fonctionnement des institutions de la Ve République, les types de vote, l’abstentionnisme, la construction de l’opinion publique et le rôle des médias, les partis politiques.

 

Elle s’appuie sur :

  • Des extraits du film La Conquête pour mieux entrer dans l’analyse d’une élection présidentielle en croisant les informations avec des documents institutionnels.
  • Une activité sur les sondages d’opinion lors des élections présidentielles afin d’en comprendre les intérêts et les limites.Une frise à compléter pour mieux montrer comment une élection qui structure la vie politique par l’étude du calendrier électoral.
  • Une frise à compléter pour mieux montrer comment une élection qui structure la vie politique par l’étude du calendrier électoral.

 

La trace écrite se condense en deux organigrammes :

  • Le fonctionnement des institutions de la Ve République qui est construit progressivement durant toute l’étude de cas afin d’aider les élèves à mieux se l’approprier
  • Le rôle des médias dans la construction de l’opinion publique.

        

 

Fanny Ehret a conçu  sa séquence (et son diaporama) comme un cheminement pédagogique qui permet, pas à pas, de faire ressortir des informations concrètes ou des questions qui sont progressivement développées. Il faut en comprendre l’esprit d’ensemble pour bien tirer parti de ce travail riche et dense. En plus de son cours, elle met à disposition 6 fiches qui correspondent aux différentes activités qu’elle mène durant sa séquence.