dimanche 20 septembre 2020

La Chine et Internet

Dans le cadre du Trinôme académique de la Défense de Strasbourg du 7 avril 2009, consacré à Internet, nouveau territoire de la Défense ?, Julien Ebersold et Christophe Marchand se sont intéressés plus spécifiquement à la Chine et internet à travers la gestion de son cyberterritoire.

Il faut tout d’abord rappeler que la Chine a su construire un système de gouvernement original associant modernisation économique (ouverture) et autoritarisme (fermeture) idéologique. Or les études sur le sujet tendent à montrer que la manière dont la Chine a développé et encadré son Internet relève exactement des mêmes objectifs de modernisation économique et de contrôle idéologique.

Ainsi pour appréhender ce sujet, les deux enseignants décident de partir de la notion de territoire pour mieux mettre en évidence les différentes logiques par lesquelles l’Etat chinois s’est approprié son espace et l’a aménagé pour en faire le levier principal de sa réémergence comme puissance mondiale majeure.

Ils montrent qu’à bien des égards la Chine s'approprie le cyberespace conformément aux grandes logiques générales qui président à la gestion de son territoire. Ainsi on ne peut comprendre comment la Chine s'approprie le cyberespace qu'en comprenant les logiques de gestion et de défense de son territoire.

 

Les deux intervenants ont donc décliné les différentes logiques de défense et de gestion du territoire chinois en mettant en relation les traductions spatiales  (pour le territoire chinois) et les traductions cyberspatiales (pour le cyberespace chinois).

LES LOGIQUES DE GESTION ET DE DEFENSE DU TERRITOIRE CHINOIS

LEURS "ÉCHOS" SUR LA MANIÈRE QU'A LA CHINE DE S'APPROPRIER LE CYBERESPACE

Une ouverture progressive et contrôlée du territoire à la mondialisation pour protéger son modèle idéologique

Faire fonctionner l'internet chinois comme un vaste intranet

Une volonté d'accélérer le développement économique du territoire

Développement croissant de ses réseaux internet et mise en place de stratégies d'aspiration des savoirs

Une volonté de contrôler et d’encadrer tous les espaces d’expression

Mise en place et développement des moyens de contrôle et de surveillance du réseau

Une volonté de rayonner sur le plan géopolitique à plusieurs échelles

Utilisation d'internet comme levier de puissance par la propagande

Une politique de défense basée sur la stratégie de la "guerre sans restriction"

Utilisation croissante de la cyberguerre

 

Pour ce faire, ils ont décidé d’utiliser la chorématique pour transcrire les différents types de traductions spatiales (pour le territoire réel) puis cyberspatiales (pour l’espace virtuel).

 

Les deux enseignants ont produit une analyse du territoire réel et du cyberespace chinois qui s’appuie sur un certain nombre de schémas, qui peuvent être réutilisés dans les programmes de Terminales ES-L et de Premières STI2D portant sur la Chine contemporaine.

à télécharger

à consulter

Thierry Sanjuan est le géographe français spécialiste de la Chine. Ces nombreux ouvrages constituent une référence.

Il a notamment publié La Chine et le monde chinois, un Dictionnaire de la Chine contemporaine en 2010. Il anime un site scientifique sur la Chine, Géochina.

Sur l'internet en Chine

Frédérick Douzet, maître de conférences à l'Institut de géopolitique français, a produit un article sur "Les frontières de l'internet chinois" dans la Revue Hérodote, n° 125 (2007) portant sur La Chine, nouveaux enjeux géopolitiques. Pierre Haski, journaliste de Rue89, est l'auteur de La Chine et internet (2008).