lundi 16 septembre 2019

Témoignage : lycée Robert Schuman

Le lycée Robet Schuman offre trois formations en STS : assistant de manager (AM), comptabilité et gestion des organisations (CGO), management des unités commerciales (MUC).

L’expérimentation comprend plusieurs volets :

  • travail à distance en Allemand avec les outils Google (P. Klein)
  • implantation de cinq modules de formation sur la plateforme E-space à l’occasion de la construction d’un parcours personnalisé d’adulte en FTLV en STS (P. Haas et K. Cherif)

Une attention particulière est portée dans cet établissement sur l’accompagnement des élèves handicapés auditifs.

Présentation de l'expérimentation au lycée Robert Schuman


Une équipe pédagogique familiarisée avec la Foad

Une vingtaine de  professeurs du lycée a reçu il y a environ deux ans une formation de 45 heures à l’utilisation de la plateforme FOAD Accolad et a contribué à la production de cours sur cette plateforme. La plateforme Accolad a été remplacée par une plateforme E-Space, qui jusqu’à présent n’a pas été suffisamment opérationnelle. L’établissement n’a résolu que courant octobre ses difficultés techniques à utiliser la plateforme académique Moodle depuis l’espace numérique de travail.

Travail à distance en Allemand avec Google

Ne pouvant plus disposer de la plateforme Accolad et pas encore de E-space ou Moodle, P. Klein s’est tourné vers les outils Google Gmail, Drive, Agenda et autres.

Cette suite d’outils est déjà employée dans les matières d’actions professionnelles en STS AM, parce qu’elle offre les fonctionnalités nécessaires à une utilisation pédagogique :

  • Bonne accessibilité

+ Depuis un poste fixe ou un mobile (smartphone, tablette)

+ Les fichiers se trouvent dans le « nuage » et sont accessibles de partout 

+ L’accès est possible dès la rentrée, sans attendre le paramétrage des comptes de l’espace numérique de travail.

+ La « veille pédagogique » peut être maintenue pendant les périodes de stages par exemple, y compris à l’étranger et même si le professeur a une jambe cassée.

+ Coût nul

  • Facilité de production 

+ Outils fiables et disponibles

+ Ergonomie et usage intuitifs et graphisme sobre proche des suites bureautiques courantes

+ Conversion automatique de documents au format « exotique » en des formats faciles à exploiter en ligne

+ Intégration de vidéo au format Youtube, possibilité (très intéressante en langue étrangère ou pour les élèves handicapés auditifs) de sous-titrer les vidéos

+ Versionnage des documents

  • Facilité d’exploitation

+ Mis en œuvre facile des groupes de travail, possibilité d’organiser des visioconférences (10 participants), ateliers partagés entre professeur de langue et professeurs de spécialité.

+ Partage étendu des documents (textes, diaporamas, vidéos) facile à mettre en œuvre, alerte mail automatique

+ Possibilité de suivi des activités des étudiants (suivi « en direct » de la modification par les étudiants de documents partagés, enregistrement des « chats »)

+ Gestion des documents et de la durée d’accès

Ces outils présentent néanmoins des inconvénients :

  • nécessité d’ouvrir un compte Google pour tous les participants
  • publicités inévitables dans Gmail
  • spécifications SCORM/AICC non encore prises en charge
  • absence de contrôle sur l’outil, pérennité incertaine
  • devenir indéterminé des fichiers en cas de panne.

Point fort

Grâce à ces outils, P. Klein atteint l’objectif pédagogique suivant : obtenir des étudiants le transfert de ce qu’ils apprennent en cours d’Allemand (trois heures de cours par semaine) dans un contexte « hors les murs » du lycée. La mise en place de ce transfert s’effectue par le biais de l’organisation de séance de « chat » en Allemand avec Google dans des plages horaires réservées les soirs du mardi, mercredi et jeudi, sous son contrôle. Les sujets abordés sont inspirés de l’actualité et permettent de travailler sur l’inter-culturalité.

Modules d’enseignement en Foad à l’occasion d’un mixage statut scolaire – formation continue

Le groupe de professeurs du lycée qui s’est formé à la Foad a cherché à se mettre en capacité d’enseigner à des stagiaires de la formation continue, ou à des demandeurs d’emploi, qui seraient intégrés dans le groupe classe avec un emploi du temps personnalisé.

 

Les cinq modules de formation traitent des sujets suivants :

  • BTS MUC : Mise en œuvre du projet de développement de l’unité commerciale, planification des tâches à l’aide d’un Gantt
  • Module d’économie-droit : la méthodologie du commentaire d’arrêt
  • BTS AM : Application d’Access dans un cabinet médical
  • BTS CGO : Analyse des écarts sur charges directes
  • BTS CGO : Analyse de la relation Coût/Volume/Profit ; le seuil de rentabilité.

 

F. Haas décrit le scénario du dernier module dont il est l’auteur :

  • Phase 0 : (En présentiel pendant 2 heures) Prise de contact professeur-apprenants, présentation de l’utilisation de la plateforme FOAD. Production d’une recherche documentaire sur les charges opérationnelles et de structure. Compréhension de la notion d’économie d’échelle et recherche d’exemples concrets.
  • Phase 1 : (hors présentiel et « chat » au bout de 4 jours) Mise à disposition de supports de cours en pdf et diaporama sur : coût variable, coût fixe, résultat, marge sur coût variable, taux de marge, seuil de rentabilité en valeur et volume, point mort. « Chat » avec le professeur pour répondre aux éventuelles questions sur les documents fournis, donner confiance et motivation aux apprenants.
  • Phase 2 : (hors présentiel, fichier tableur à rendre dans les 3 jours) Exercice d’application de la phase 1 portant sur deux situations d’évolution différentes du chiffre d’affaire.
  • Phase 3 : (hors présentiel, 2 jours + « Chat » + 2 jours) Mise à disposition sur la plateforme de la deuxième partie du cours portant sur le calcul probabilisé du seuil de rentabilité. Au bout de 2 jours, « chat » avec le professeur pour répondre à d’éventuelles questions et motiver le groupe. Puis mise en ligne d’un exercice à rendre dans les deux jours par le biais de la plateforme.
  • Phase 4 : (hors présentiel, 3 jours) Automatisation du calcul du seuil de rentabilité. Production d’un outil opérationnel de simulation pour l’entreprise dans un délai de trois jours.

 

C. Khelad complète l’intervention précédente :

  • Pour résoudre le problème posé par l’arrivée d’un étudiant en cours d’année, la formation est organisée en modules indépendants les uns des autres
  • L’apport d’un profil formation continue dans une classe : son expérience professionnelle permet au groupe de mieux assimiler les notions théoriques et de nourrir des échanges intéressants.