samedi 16 décembre 2017

Témoignage : lycée Jean Monnet

Le lycée Jean Monnet offre deux formations en STS : comptabilité et gestion des organisations (CGO) et négociation et relation client (NRC).

Globalement, trois initiatives expérimentales existent :

  • un accueil et un accompagnement personnalisé des nouveaux étudiants (NRC, CGO)
  • l’utilisation d’une plateforme de travail Claroline pour effectuer des travaux et assurer un suivi des étudiants (NRC)
  • un module de soutien en Français en (CGO)

Présentation de l'expérimentation au lycée Jean Monnet


Le séminaire d'accueil

L. Dubreucq en est l’initiatrice depuis 2010-2011 et y joue un rôle pivot avec sa collègue Mme Wendling.

Il s’agit de réaliser un accueil et un accompagnement personnalisé spécifiques des étudiants lors de la première semaine de 1ère année STS, pour améliorer d’une part leur motivation à suivre cette formation, d’autre part leur efficacité en vue de trouver un lieu de stage.

Le séminaire est constitué des activités suivantes, généralement menées en parallèle :

Ateliers thématiques en demi-classe :

  • Méthode du CV

L’objectif est que chaque étudiant ait terminé la rédaction de son CV à l’issue de ce module, et qu’il s’appuie sur ce CV pour les entretiens individuels qui vont suivre.

  • Bilan de compétence, connaissance de soi

Conduit par un intervenant psychologue du travail, ce module cherche à faire émerger chez les étudiants la conscience de leurs intérêts professionnels, du type de vendeur qu’ils sont  et de leurs « moteurs professionnels » pour qu’ils identifient les voies professionnelles qui leur conviendront le mieux.

  • Expression (diction, travail de la voix, jeux de rôle)

Un intervenant extérieur, comédien de profession, travaille avec le groupe sur l’impact de l’expression verbale et gestuelle dans le milieu professionnel.

  • Relooking (codes vestimentaires professionnels, coaching en image)

Une intervenante extérieure « coach » en image conseille le groupe à propos des tenues vestimentaires.

Entretiens individuels avec un professeur pour chaque étudiant

Les deux enseignantes du domaine professionnel s’entretiennent chacune avec chaque étudiant pendant une demi-heure, pour faire le diagnostic de ses points forts et points faibles et déterminer son secteur de prédilection en vue de la future recherche d’un lieu de stage.

Petit-déjeuner avec direction du lycée et rencontre des professionnels et Speed dating d’entraînement de recrutement

Accueillis par l’équipe de direction du lycée, les deux enseignantes et huit professionnels, autour d’un buffet dressé, les étudiants bénéficient de la présentation de chaque entreprise et du métier du professionnel et effectuent une série de trois à quatre entretiens rapides de simulation de recrutement, au terme desquels les professionnels prodiguent leur conseil.

Visite de la foire européenne en clôture

L'objectif visé est multiple. Découverte des différents secteurs d’activité, prise éventuelle de contact, découverte des méthodes d’argumentation en foire et observation des démonstrateurs.

 

Le planning du séminaire est donné dans le diaporama, ainsi que le détail des intervenants et du contenu des ateliers.

Le séminaire est suivi d’une action d’accompagnement personnalisé pour la recherche de stage (reporting hebdomadaire sur l’avancée des recherches, soumission des lettres et CV pour correction et conseil, entretiens individuels de trente minutes par étudiant toutes les trois semaines, entrainements à l’entretien de recrutement en TP).

Après trois années d’exercice du séminaire d’accueil, le bilan en est le suivant :

Points forts

  • Le séminaire d’accueil a, pour chaque étudiant, un effet de révélateur sur sa motivation à poursuivre cette formation, soit en la confortant (dans la quasi-totalité des cas), soit en le conduisant à se réorienter rapidement et en pleine conscience de cause (deux cas seulement en 2012 : un étudiant après avoir constaté qu’il était mal à l’aise en entretien de vente, une étudiante voilée).
  • Le début de la prospection des entreprises pour le premier stage de janvier a commencé très vite, les conventions sont signées plus vite, un tiers de l’effectif a déjà un lieu de stage  au jour du séminaire.
  • La première promotion à bénéficier du séminaire d’accueil a passé le BTS en 2012 avec un taux de 95 % de réussite au BTS.
  • Les étudiants prennent conscience de la nécessité d’avoir des outils corrects de prospection d’entreprise et d’avoir, ou de se créer, un réseau.
  • Il y a un changement de la perception de la relation à l’enseignant.

Points faibles

  • Persistance des difficultés pour certains étudiants à définir les secteurs d’activité offrant des stages intéressants.
  • Importance de la charge de travail et du temps consacré au suivi.
  • Budget important pour les intervenants extérieurs.

Plateforme de travail et de suivi des étudiants

L. Dubreucq a ensuite présenté cet outil qu’elle et Mme Wendling sont les seules à utiliser. Leurs insatisfactions, à l’origine de son emploi, étaient les suivantes :

  • difficulté de suivi des activités réalisées par les étudiants en entreprise
  • difficulté de gestion et de stockage des rapports et travaux papier des étudiants, et pertes de données numériques
  • consommation excessive de papier
  • non respect des délais de remise des travaux par les étudiants et professeur surchargé de mails dans ce cas
  • méconnaissance du référentiel et des exigences de l’examen de la part des étudiants.

L’utilisation d’une plateforme Claroline a permis :

  • la mise en place de cours différenciés pour la relation client, la gestion de projet et la gestion clientèle en collaboration entre les enseignantes
  • la mise à disposition d’une banque de ressources documentaires consultables à distance
  • la mise en place d’un agenda pour la planification des entretiens hebdomadaires sur le travail fait en entreprise et des exposés
  • la communication par « chat » et, pour la remise des rapports, par mail
  • la conservation des données par sauvegarde informatique.

Les résultats observés sont les suivants :

Points forts

  • Plus grande motivation des étudiants pour la lecture des documents numérisés.
  • Remise de travaux plus propres.
  • Meilleure connaissance du référentiel et des échéances de l’examen.
  • Augmentation du nombre de rapports rendus.

Points faibles

  • Difficulté de mise à jour en continu du site, gros travail de suivi qui déborde largement de l’horaire officiel.
  • Difficulté à assurer le caractère personnel du travail rendu.
  • Outil mal adapté aux étudiants qui ne disposent pas d’un ordinateur à la maison.
  • Plages horaires en salle informatique insuffisantes pour permettre un usage plus généralisé, notamment dans les matières générales.
  • Délais difficilement respectés

Réticence des autres membres de l’équipe pédagogique à s’engager dans l’utilisation de la plateforme, par crainte que leur cours soit diffusé sans contrôle.

Autres expérimentations

(menées par l’équipe enseignante de STS CGO)

  • Séances de mise à niveau en comptabilité (18 heures) pour les titulaires de baccalauréats généraux (un tiers de l’effectif), sortie découverte d’entreprise 
  • Séances de soutien en Français (une heure hebdomadaire)

Pour chacune de ces activités, un assistant pédagogique prend en charge soit l’autre groupe de la classe, soit l’étudiant individuellement pour un débriefing hebdomadaire.