jeudi 20 septembre 2018

Le smartphone, la flûte à bec des temps modernes ?

Éducation musicale et chant choral - 2 février 2018

Publié dans : Éducation musicale et chant choral

Smartfaust, une application pour une exploration sonore innovante.

C'est Galdric Subirana, soliste aux Percussions de Strasbourg qui présente cette application téléchargeable gratuitement sur n'importe quel téléphone portable. 

Loin d'être un gadget comme la prise en main pourrait le laisser penser, Smartfaust est un ensemble d'applications spécifiquement conçues pour le son. C'est au départ, le nom d'un concert  participatif, musique pour smartphone dont Xavier Garcia est le compositeur du Grame, centre national de création musicale, basé à Lyon.

Le stage,  inscrit cette année dans le plan de formation fort ambitieux pour l'éducation musicale, a permis aux stagiaires de découvrir les nombreuses exploitations possibles en classe. En effet, la "construction" du silence, d'unisson, d'un accord, d'une pulsation, puis ensuite le déroulé d'objets sonores successifs ou simultanés, inventés ou répétés, ... deviennent des exercices hautement exigeants à la fois dans la technicité du geste de la main mais aussi dans le travail de l'oreille, à la fois individuellement mais aussi et surtout collectivement. Des nombreuses pistes d'ordre didactique se découvrent notamment, celle de l'installation des compétences liées aux paramètres du son, celles qui permettent aux élèves de différencier clairement la hauteur de l'intensité par exemple. Concentration et mémorisation sont exigées, donc celles-ci améliorent les capacités des élèves dans les notions transversales du socle commun. Le téléphone, la nouvelle flute à bec du cours de musique ?

 

Prochains rendez-vous du PAF :

  • 13 février au collège Foch à Strasbourg, les percussions corporelles au service de l'éducation musicale.
  • 16 mars à l'ESPE de Strasbourg, la création en éducation musicale.
  • 20 avril au Conservatoire de musique à Strasbourg, le cerveau musicien.