dimanche 15 décembre 2019

Projet Maya autour de l'abeille

Projet Maya

 

Le projet "Réalisation d'une ruche et d'une prairie fleurie au collège de Seltz" s'inscrit dans une dynamique pédagogique, dont les objectifs généraux sont la création d'une ruche au collège prenant comme point d'ancrage le développement durable et la biodiversité. La création d'une prairie fleurie en est un préalable. Ce projet est réalisé en partenariat avec Magali Savio, animatrice du Cine de Munchhausen et des collègues dans le cadre des EPI.

 

Les élèves découvrent avec l'animatrice la nécessité de préserver la biodiversité. La disparition d’une espèce peut produire un déséquilibre sur certaines chaînes alimentaires. Les abeilles qui sont victimes des insecticides et des pesticides ont un rôle capital dans la chaîne alimentaire de l’homme grâce au butinage et à la pollinisation. L’animatrice du CINE Magali Savio spécialiste de la biodiversité floristique et faunistique de la réserve naturelle de Munchhausen / Seltz animerait des ateliers-découverte sur le bien-fondé d’une ruche au collège.

Avec son aide et celles de leur professeur, Monsieur Arbeit ils créent une aire fleurie pour l’installation d’une ruche tenant compte de la législation et de la sécurité d’après l’arrêté préfectoral pour le département du Bas Rhin.

Les animations servent de base au projet et permettent d'enrichir les savoirs des élèves tout au long de ce projet.

En dehors des interventions de l’animatrice, différentes activités pédagogiques pluridisciplinaires ouvrent notre champ d’action pédagogique nous permettant bon nombre d’enseignements pratiques interdisciplinaires (E.P.I) en lien avec les programmes qui découlent de ce projet (étudier le climat, la région, le sol etc.)

Ce projet permet aux élèves d’être sensibilisés à la protection de l’environnement et au développement durable.

La découverte de techniques spécifiques à ce genre de conception incite les élèves à acquérir des connaissances dans le domaine de l’aménagement des espaces verts.

Il leur facilite par conséquent et de manière plus globale l’appropriation de connaissances nouvelle, des capacités et des attitudes utiles tout au long de la vie, que ce soit au niveau de leur autonomie ou prises d’initiatives ou au niveau de leurs compétences sociales et civiques.

 

Objectifs du projet

 

-Impliquer les élèves dans les questions d'aménagement des espaces verts et de la réalisation d’une ruche ;

-Les sensibiliser aux problématiques de la biodiversité, de la protection de l’environnement et du développement durable ;

-Valoriser leurs aptitudes pratiques autour de la gestion des espaces verts et de la biodiversité ;

-Favoriser un travail interdisciplinaire et la pédagogie de projet autour du thème du développement durable et de la biodiversité

-Percevoir que les écosystèmes contribuent à maintenir la vie humaine sur terre.

-Chacun peut y trouver une place valorisante. Valoriser chaque élève au cours du projet

Les compétences travaillées

 

Télécharger le document

Partenaires

 

Ariena : 12 heures d’animation avec Magali SAVIO, animatrice à l’association Maison de la nature du Delta de la Sauer

 

CEARS (Cercle d’élevage apicole de reines SKLENAR) avec Sébastien HEINTZ, Président de l’association

 

 Productions concrètes

 

-Aménagement d'un espace pour la création d’une ruche.

-Réalisation d’une prairie fleurie au le collège de Seltz

-Reportage photos des différentes étapes du projet publié sur le site Internet du collège.

 

Impact attendu pour l’environnement

 

La sensibilisation des élèves sur la relation animale/végétale et donc sur la gestion du vivant à travers des réflexions interdisciplinaires au sein du collège permettant aux élèves de se sentir plus responsables de ce juste équilibre et de se sensibiliser à l’environnement et au développement durable.

 

Valorisation du projet

 

-Communication autour du projet : journal de la commune de SeltzDna

-Publication du reportage photos sur le site Internet du collège

-Participation à l’exposition finale organisée par l’Ariena, dans le cadre du projet « Protéger à l’environnement, j’adhère » pour valoriser les travaux réalisés par la classe tout au long de l’année.