dimanche 15 décembre 2019

Produire et nourrir autrement

Projet "Produire et nourrir autrement"

Le projet propose une approche des contenus des programmes de SVT relatifs aux enjeux planétaires contemporains de la sixième à la terminale sous forme de pédagogie de projets. Certaines thématiques sont approfondies par des TPE (Travaux Personnels Encadrés) menés par des élèves de 1ère Scientifique. L’ambition est de développer des actions concrètes impliquant des publics variés (lycéens, collégiens dont la classe ULIS et résidents de l’Ephad –Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) autour du thème de l’alimentation.

 

Présentation

 

Le lycée et le collège de Ribeauvillé sont investis de longue date dans des actions d’éducation au développement durable. Le contexte local se prête à la mise en œuvre d’actions communes pour les raisons suivantes : l’approvisionnement de la restauration collective du lycée est assuré par les cuisines du collège; lEhpad de Ribeauvillé, géographiquement voisin du lycée, souhaite offrir à ses résidents la possibilité de s’impliquer dans des activités de jardinage complétées par des ateliers cuisine de valorisation des récoltes.

 

Le projet est né de la rencontre entre ces différents partenaires, de leurs aspirations communes et de leurs besoins complémentaires. Le thème de l’alimentation est fédérateur. Il touche en interactivité les domaines des pratiques agricoles, du climat, de la biodiversité et des conséquences de nos choix alimentaires. Il est de ce fait au cœur des enjeux d’éducation au développement durable.

 

Le projet est décliné autour des quatre objectifs suivants :

Entretenir et gérer les potagers et vergers expérimentaux de conservation de la biodiversité alimentaire ;

Encourager le choix de produits issus d’une agriculture locale et respectueuse de l’environnement aux restaurants scolaires ;

Proposer, en justifiant les intérêts nutritionnels et environnementaux, un menu hebdomadaire végétarien et convivial aux restaurants scolaires ;

Lutter contre le gaspillage alimentaire aux restaurants scolaires.

 

 

Compétences du Socle et capacités travaillées

 

Programme de collège (avant la rentrée 2016) :

Des pratiques au service de l’alimentation humaine  (6ème) ; Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux (4ème) ; Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement (3ème)

Programme du lycée : Thème 2 Enjeux planétaires contemporains 

Energie, sol -  Le sol : un patrimoine durable ? (2nd) ; Nourrir l’humanité (1ère S) ; La plante domestiquée (TS)

 

Compétences du socle :

Pratiquer des démarches scientifiques, s’approprier des outils et des méthodes, pratiquer des langages, mobiliser des outils numériques, adopter un comportement éthique et responsable.

 

Capacités travaillées :

Recenser, extraire et organiser des informations ; Manipuler et expérimenter ; Exprimer et exploiter des résultats, à l’écrit, à l’oral, en utilisant les technologies de l’information et de la communication ; Communiquer dans un langage scientifiquement approprié ; Manifester sens de l’observation, curiosité, esprit critique ; Être conscient de la responsabilité face à l’environnement, la santé, le monde vivant ; Être capable d’attitude critique face aux ressources documentaires ; Manifester de l’intérêt pour la vie publique et les grands enjeux de société.

 

 

 
Calendrier du projet

 

Quelques étapes du déroulement du projet (de septembre à mai)

-          Mise en œuvre et réalisations concrètes

1. Développer les surfaces et optimiser la productivité des potagers et des vergers sur les espaces verts des établissements et organismes publics afin d’en faire des supports pédagogiques  d’expérimentation

-          Mesure de la biodiversité du sol du potager : inventaire des lombrics (protocole de l’Université de Rennes) avec une classe de seconde dans le cadre des TP de SVT.

-          Atelier jardinage intergénérationnel : résidents de l’Ehpad et élèves de première scientifique dans le cadre des TP de SVT : choix des variétés cultivées et des itinéraires techniques, semis et repiquage des plantules, préparation du terrain, mise en place des plantations puis préparation pour l’hiver (semis engrais vert).

2. Encourager le choix de produits issus d’une agriculture locale et respectueuse de l’environnement pour la restauration collective :

-          Organisation de réunions d’échanges entre les différents membres de la communauté impliquées : élèves, équipe de restauration, équipe de direction, enseignants, CPE.

-          Réalisation et diffusion d’outils de communication relatifs aux actions proposées.

3. Proposer un menu hebdomadaire végétarien ET gastronomique

-          Travaux de recherches afin de développer un argumentaire scientifique à la proposition : justification environnementale (visite d’exploitation agricole) et justification nutritionnelle (travail avec les diététiciennes du Rectorat).

-          Organisation d’une conférence ouverte au public sur le thème de la transition alimentaire.

-          Organisation d’un atelier cuisine et repas dégustation à l’Auberge de l’Ill (classe ULIS du collège, 1S1 du lycée et résidents de l’Ehpad- Association Epices).

-          Organisation d’un atelier cuisine et repas dégustation  (classe de 1S1, résidents, cuisinier et animatrices de l’Ehpad).

4. Lutter contre le gaspillage alimentaire en restauration collective

-          Réalisation d’un audit du gaspillage au lycée et au collège.

-          Analyse des résultats de l’audit  et réalisation d’une enquête autour du comportement alimentaire. Propositions de mesures de lutte.

-          Réalisation d’une campagne de sensibilisation au gaspillage.

-          Réalisation d’un deuxième audit.

—    Valorisation

- Réalisation d’affichages au lycée, au collège et à l’Ehpad et de communications sur le site du lycée.

- Communication des travaux lors de la semaine de la COP21, de la semaine des alternatives aux pesticides, de la journée de la solidarité intergénérationnelle et de la semaine du développement durable.

- Distribution de légumineuses dans les familles pour tester des  nouvelles recettes à forte teneur en protéines végétales

- mutualisation des meilleures recettes sélectionnées (site du lycée, réseau, affichage électronique, CDI, couloir de SVT).

- Participation au dispositif AEDD (A l’école du Développement Durable), lauréat 2016.

 

Partenaires

 

Ephad de Ribeauvillé; Croqueurs de pommes , Kokopelli , EPICES, Kerna ùn Sohma  (Réseau Semences Paysannes) ; Université de Rennes (inventaire Lombrics de suivi de la biodiversité des sols) ; Lycée agricole du Pflixbourg (aide technique) ; Producteurs locaux (Fromages du Ried notamment); Communauté de communes de Ribeauvillé.

 

Ces actions ne seront pleinement pertinentes que si elles s’installent dans la durée, aussi nous poursuivons le projet. L’ambition est de pérenniser les partenariats et d’optimiser la démarche. Il s’agira également, pour l’année scolaire 2016/2017, d’étendre les travaux aux écoles primaire et maternelle en lien avec les enseignements d’Histoire et Géographie.

 

 

Personnes à contacter pour en savoir plus

Anabelle Ségaux (enseignante SVT, coordonnatrice EDD) et Jean-Marc Siegel (enseignant en Histoire Géographie) Lycée Ribeaupierre asegaux(at)ac-strasbourg.fr; Martine Soldati (enseignante SVT, coordonnatrice EDD) Collège des Ménétriers  martine.soldati(at)ac-strasbourg.fr