mercredi 12 août 2020

Relance : Opération "Plastique à la loupe" session 2020/2021 Appel à candidature

Éducation au développement durable - 8 juin 2020

Publié dans : Éducation artistique et culturelle, Culture scientifique et technique et environnement, Éducation au développement durable, CAST : promotion des sciences et des technologies

« Plastique à la loupe » est un programme de sciences participatives, destiné aux collégiens et lycéens, visant à constituer une base de données inédite sur les plastiques qui se retrouvent sur les plages et les berges de la France métropolitaine.

« Plastique à la loupe » est un programme de sciences participatives, destiné aux collégiens et lycéens, visant à constituer une base de données inédite sur les plastiques (macro, méso et micro) qui se retrouvent sur les plages et les berges de la France métropolitaine. La base de données ainsi constituée alimentera la recherche scientifique et contribuera à l’aide à la décision au niveau européen, dans le cadre de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM). Initié par la Fondation Tara Océan - Explorer et partager, Le CEDRE et le laboratoire CNRS de Banyuls-sur-mer sont les partenaires scientifiques du projet. Cette opération éducative s'inscrit résolument dans le cadre de l'éducation scientifique et de l'éducation au développement durable en utilisant les sciences participatives comme levier pour l’écocitoyenneté et l’engagement des jeunes.

 

Pour cette première édition 2020/2021 :

128 projets pourront être menés sur la métropole, soit 8 projets pour l'Académie de Strasbourg.

 

Un contexte

Chaque année, on estime que 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont déversés dans l’Océan et que 80 % des déchets plastiques en mer sont d’origine terrestre. La grande majorité de cette pollution plastique est d’une taille inférieure à 5 mm : on parle  de  « micro-plastiques ».  Après  la  progression  des  connaissances  sur  leur  distribution,  leur  composition  chimique  et  la colonisation biologique dans l’océan mondial, la source des microplastiques est aujourd’hui une question de recherche et de société fondamentale.  
La Fondation Tara Océan et ses partenaires lancent un appel aux jeunes pour participer à une opération de sciences participatives, incluant notamment la collecte de données et d’échantillons sur les plages et les berges des fleuves et rivières de France.

 

Le protocole scientifique en bref

Les équipes d’enseignants retenues  par les académies suivront un protocole précis livré  par les chercheurs et incluant  les consignes de sécurité. La collecte de données et d’échantillons implique une sortie des élèves sur la plage ou sur une berge de fleuve, de nature sableuse (au moins en partie), peu nettoyée (au moins 3 semaines sans nettoyage), accessible et sécurisée. Après une contextualisation à l’aide d’un relevé de macroplastiques, les élèves prélèveront les méso et microplastiques dans les laisses de mer/fleuve et dans le sable, lors d’une sortie sur le terrain. De retour en classe, ils consigneront dans une base de données les informations sur leur quantité et morphologie, avant de procéder à l’envoi des échantillons dans les laboratoires pour une analyse de leur composition chimique. Les résultats obtenus permettront aux scientifiques d’identifier l’origine des microplastiques qui s’échouent sur les plages et les berges, afin de réfléchir avec les élèves aux actions à mener pour réduire cette pollution à l’échelle globale.
 

Des objectifs éducatifs

  • Donner  le  goût  de  la  pratique  scientifique  aux  jeunes  en  participant  à  un  véritable  programme  de  recherche

scientifique.  

  • Sensibiliser et informer sur les enjeux de la pollution plastique et de la biodiversité.
  • Faire comprendre ce que sont la science et la construction des connaissances.
  • Accompagner la prise conscience du rôle de la science dans la prise de décision politique.  
  • Encourager les jeunes à observer et à comprendre le monde qui les entoure.
  • Engager les jeunes dans l’action citoyenne et leur donner conscience de leur capacité d’emprise sur le monde.
  • Développer l’esprit critique. 

 

Pour candidater, l'équipe enseignante s'engage à :

  • Constituer une équipe de 2 enseignants de disciplines différente a minima  
  • Obtenir l’accord de principe du chef d’établissement et sa signature
  • Réaliser l’intégralité du volet scientifique (récolte de données, intégration des données dans le tableur, analyse des résultats

en classe…)

  • Intégrer la dimension logistique du projet (déplacement sur une berge ou une plage)
  • Respecter le calendrier du projet
  • Envoyer sur fonds propres les microplaques
  • Répondre au questionnaire d’évaluation du projet, et contribuer ainsi à un retour critique en vue d’améliorer l’opération.
  • Compléter la fiche de retour d’expérience en fin de projet.

 

Le calendrier prévisionnel

  • Délai ralllongé jusqu'au 15 juin 2020 : date limite du dépôt des candidatures via ce questionnaire en ligne
  • mi juin 2020 : sélection et réponse du comité de pilotage académique
  • début septembre 2020 : envoi aux enseignants du guide d’accompagnement et du protocole
  • début octobre 2020 : visioconférences de lancement avec les chercheurs
  • au 8 février 2021 : travail de terrain avec les élèves réalisé, intégration des résultats dans la base de données et envoi des plaques contenant les microplastiques au chercheur  
  • avril 2021 : retour des analyses chimiques des chercheurs
  • de mi-avril à fin mai 2021 : exploitation en classe des analyses, visioconférence avec les scientifiques
  • mai- juin 2021 : valorisation

 

Personnes contacts

Chargés de mission à la Délégation académique à l'action culturelle du rectorat de l'académie de Strasbourg :

 

 Fondation Tara Expéditions

 

Télécharger l'appel à candidature complet