mardi 15 octobre 2019

Orientation

Bien choisir son orientation

 

Témoignages

 

« Lors de mon année en seconde générale au Lycée Fustel de Coulanges, j'ai suivi une option nommée les Arts Visuels. Elle m'a permis d'acquérir et de découvrir de nouvelles techniques au niveau de la pratique artistique. Grâce à cette option j'ai pu enrichir mon goût et mon intérêt dans le domaine des Arts. Par la suite, j'ai pris la décision de suivre un cursus littéraire avec pour option les Arts Plastiques. D'une part, les sujets proposés au sein de la pratique artistique permettent de développer notre identité artistique grâce à leurs larges possibilités d'interprétations. D'autre part, j'ai pu personnellement découvrir les Arts Plastiques au sens théorique ce qui m'a fortement intéressée. Les programmes de premières et terminales m'ont permis d'ouvrir mes horizons artistiques en découvrant de nouveaux artistes ou encore des mouvements que je ne pensais pas apprécier. Au cours de ces trois années, j'ai pu améliorer ma technique grâce à une pratique régulière. J'ai aussi appris à mieux structurer mes textes grâce aux nombreux devoirs écrits complexes qui demandent une rigueur de rédaction. On apprend à acquérir un sens de l'observation et de réflexion qui amène à une envie de découverte.

Après l'obtention du baccalauréat, j'ai pu intégrer la Faculté d'Histoire de l'Art de Strasbourg qui me permet de me spécialiser uniquement dans l'aspect théorique des Arts. Ainsi, je pense que l'option Art Plastique devrait continuer à être proposée aux élèves afin de développer et d'affirmer nos goûts et nos envies personnelles mais également notre sens critique. L'option permet une approche tout à fait différente des autres matières générales proposées. Cette-dernière pourrait ouvrir d'avantage l'esprit de certaines élèves. »

Chloé, étudiante en 1ère année d’histoire de l’art, Université de Strasbourg  

 

 

 

 « J’ai toujours aimé dessiner, créer en général et on m’a souvent dit que j’avais beaucoup d’imagination. Petite, j’ai par exemple beaucoup participé à des concours de dessin. J’avais besoin d’exprimer ma sensibilité exacerbée et c’est le meilleur moyen que j’avais trouvé pour le faire. Je dessinais et bricolais des choses dès que je le pouvais. Puis à la fin du collège jusqu’à mon entrée au lycée, j’ai presque totalement abandonné mon côté créatif. Je savais que c’était “dommage”, mais pendant plusieurs années je ne créais quasiment plus rien, je n’avais plus l’envie ni la force à cause de problèmes personnels et d’une motivation absente.

Je suis arrivée dans mon lycée de secteur sans savoir qu’il y avait vraiment une spécialité Arts Plastiques que je pouvais choisir. Quand je l’ai su en seconde, j’ai décidé de tenter ma chance. Je me dis que ma vie aujourd’hui aurait été très différente si je n’avais pas fait le choix de cette filière, et je ne regrette pas une seconde ! Grâce à cet enseignement et à un professeur passionné, je me suis cultivée sur mille choses plus intéressantes les unes que les autres dans le domaine des arts, autant dans les techniques que sur les différentes périodes de l’histoire de l’art, les artistes et leurs divergences. J’ai donc énormément amélioré ma culture générale et j’ai appris à me forger un avis critique sur l’art. J’ai pu participer à des projets où je devais à nouveau utiliser ma créativité, tout en étant encadrée pour ne pas me perdre trop dans mes démarches. J’ai appris à répondre à des problématiques artistiques théoriques et pratiques.

De plus, j’ai eu la chance de faire partie d’une classe et d’un groupe d’arts plastiques très soudé, dans lequel je me suis fait des amis qui m’ont, eux aussi, beaucoup apporté et que je compte garder dans ma vie le plus longtemps possible. Nous avons fait beaucoup de sorties ensemble avec les cours, l’ambiance était toujours bonne et détendue. J’avais longtemps été la seule intéressée par cela dans ma classe, j’étais désormais avec des gens qui partageaient la même passion ! Ayant soif de connaissances, j’ai vraiment été satisfaite et grâce à mon professeur, j’ai pu bénéficier des meilleurs conseils pour toujours m’améliorer. 

J’ai compris aujourd’hui que ces deux années de spécialité Arts Plastiques ont vraiment été importantes et m’ont permises de grands changements dans ma vie à l’échelle de mes 18 ans. Elles m’ont redonné la motivation de faire des choses, j’ai pu un peu reprendre confiance en moi, je me suis forgée et j’en ai beaucoup appris sur moi-même. Elles m’ont permises de savoir vers quoi je voulais me diriger dans mes études supérieures puisqu’aujourd’hui je suis justement en faculté d’Arts Plastiques et je souhaite tenter les concours pour des écoles d’arts. 

Souvent, je me souviens de ces cours, des sorties, des projets, des voyages fait avec ce groupe et je me dis que j’ai eu la chance inouïe d’en faire partie et que pour rien au monde je ne voudrais oublier tous ces souvenirs qui ont fait qui je suis aujourd’hui. Alors pour tout ça, je porterai toujours haut et fort les couleurs des Arts Plastiques ! »

Lili-Jade, étudiante en Arts Visuels, parcours arts plastiques, Université de Strasbourg

 

             

 

 

 

 

 « Au collège et en seconde je n'étais pas du tout scolaire et en seconde générale après un refus pour rentrer en arts appliqués (STD2A) je pensais arrêter les études générales, mais j'ai été acceptée en spécialité arts plastiques et j'ai décidé de continuer.

Rentrer dans cette spécialité m'a permis de me réconcilier avec l'école, j'avais enfin trouvé un cours qui me plaisait et une motivation pour aller au lycée ! J'ai découvert une passion qui je poursuis encore dans mes études supérieures et j'ai rencontré des personnes avec qui je partageais la même passion et les mêmes connaissances. Se retrouver deux fois par semaine dans une classe en petit comité a permis de créer réellement des liens entre élèves, avec le professeur aussi, ce qui permettait de pouvoir s'exprimer plus librement, de se sentir plus à l'aise. Nous avons aussi créé plusieurs souvenirs tous ensemble avec nos voyages, nos sorties, ce qui a aussi permis d'élargir encore plus notre culture. Choisir et suivre cette spécialité ne m'a pas seulement permis d'élargir mes connaissances et ma pratique, elle m'a aussi permis de me trouver moi-même dans ma pratique, dans ma créativité, elle nous a à tous transmis une soif de connaissance et je pense que pour beaucoup d'élèves elle a permis de nous d'affirmer dans notre personnalité. Aujourd'hui je suis en fac d'arts plastiques, et je ne pense pas que j'en serais arrivée là sans la spécialité arts plastiques. » 

Laura, Étudiante en Arts Visuels, parcours arts plastiques, Université de Strasbourg 

 

 

 

 « J’ai choisi l’option arts-plastiques au lycée durant 2 ans. Il s’agissait d’un enseignement pendant lequel le professeur proposait de nombreux sujets au cours de l’année. Leur variété m’a permis d’expérimenter différentes techniques plastiques en 2D (dessin crayon, peinture, photographie, etc…) et en 3D (installation, sculpture, etc…). Chaque sujet était mis en relation avec des artistes, le plus souvent contemporains, dans le but de travailler la théorie, parallèlement à la pratique. J’ai réellement eu le sentiment de progresser, notamment en expression orale, grâce aux présentations que l’on devait faire à la fin de chaque projet, d’après une méthodologie donnée. C’était un cours complet pour le secondaire qui m’a permis de me préparer à l’épreuve du baccalauréat, même si j’aurais aimé avoir encore plus d’heures consacrées à la théorie pour approfondir l’histoire de l’art.

Je trouvais que l’ambiance de la classe était sympathique avec de bons échanges entre élèves et professeur. Chacun était curieux d’aller voir le travail de ses camarades et je sentais un vrai intérêt pour la matière. Cette option m’a donnée envie de continuer les études supérieures dans ce domaine. Par la suite, je me suis inscrite à la faculté des arts visuels, en design, à Strasbourg et je suis actuellement en 3ème année. »

Hélène, étudiante en L3 Arts visuels parcours design, Université de Strasbourg

 

    

 

    

 

                           

 

 

 

 

« En arrivant au lycée, j'ai décidé de choisir l'option arts plastiques car j'ai toujours aimé dessiner depuis toute petite. Puis en première j'ai choisi de continuer en spécialité Arts plastiques (5h) et en option facultative (2h). Cela m'a permis un réel épanouissement personnel et scolaire. En effet, le fait d’aimer ce que je pratiquais dans cette matière en particulier, m'a permis de souvent équilibrer ma moyenne, et surtout trouver ma voie future ainsi que mon orientation Post-bac. De plus, la spécialité en elle- même, est conséquente certes, mais elle développe notre curiosité, notre imagination, et m'a fait personnellement beaucoup grandir.

Avec le temps je me suis rendue compte que je trouvais mon style, épuré et significatif, qui me permet d’essayer de transmettre un message dans chaque production.  J'ai continué dans cette voie artistique, en m'inscrivant la Faculté d'Arts Visuels de Strasbourg, en section Art Design, pour apprendre à maîtriser la communication visuelle et le design plus en général. Je souhaiterais me lancer dans un Master pour enfin devenir enseignante en arts, car j'aime l'idée de pouvoir m’investir afin de transmettre un savoir, cela me plaît beaucoup. »

Caroline, étudiante en Arts visuels, parcours design, Université de Strasbourg

 

     

 

 

 

 « Je suis actuellement étudiante en Dnmade objet-espace innovation sociale.

Ce qui m’a aidé à arriver dans ce cursus d’études supérieures est l’enseignement que j’ai suivi en arts plastiques durant mes années de lycée.

Si généralement, l’art peut être parfois considéré comme secondaire ou optionnel comparé aux autres matières, néanmoins de nos jours, l’art est présent partout et nous en avons toujours besoin. J’ai choisi les arts plastiques car il est vrai qu’il existe des écoles spécialisées comme la filière STD2A, le nombre de places comparé au nombre de demandes est très limité. L’enseignement des arts plastiques durant ces années nous a beaucoup apporté à la fois en culture artistique et en expériences plastiques. De plus nous avons réalisé des projets importants comme créer, aménager et décorer une salle de lecture pour les élèves de serie L dans notre lycée.

Sans la spécialité arts plastiques, je pense que mes chances d’entrer en école supérieurs d’arts auraient été moindres. »

Laetitia, étudiante en Dnmade objet-espace innovation sociale