Action clé 2 (KA 2)

Depuis 2014, l’Union Européenne a regroupé tous les programmes de mobilités liés à l’enseignement et à la formation professionnelle à l’échelle européenne sous une même appellation Erasmus+ qui intègre des mobilités pour les élèves, la communauté éducative, les étudiants, ainsi que les adultes, notamment les demandeurs d’emploi. Ce dispositif se divise en 3 catégories, les actions clés : les deux premières concernent l’enseignement scolaire et professionnel.

 

Désormais, seuls les établissements peuvent porter un projet ; les candidatures individuelles ne sont plus recevables. Le portage financier se fait également par l’établissement.

Action clé 2 (KA2) : Les partenariats stratégiques de l’enseignement scolaire ; les partenariats stratégiques de la formation et de l’enseignement professionnels

 

Pour les partenariats, de l'enseignement scolaire, entre établissements scolaires uniquement - nouvellement appelés "Echanges scolaires" et de l'enseignement et de la formation professionnels, la date limite de dépôt des candidatures est fixée au 21 mars 2019.

 

Les établissements déposent des projets de coopération afin de travailler en collaboration sur une problématique commune.

Les coopérations dites « trans-sectorielles », font intervenir au sein d'un même partenariat des acteurs d'horizons très divers (écoles, organismes de la formation professionnelle, collectivités, établissements d'enseignement supérieur, entreprises,…)

 

Les personnels peuvent participer dans un établissement partenaire :

- à des événements de formation de groupes, sur une durée inférieure à 2 mois

- des missions d'enseignement de longue durée, de 61 jours à 12 mois.

 

Les élèves et apprentis peuvent participer à :

- des échanges de classes d’élèves pour une durée inférieure à 2 mois,

- des mobilités de longue durée (de 61 jours à 12 mois) pour les élèves de 14 ans et plus.

 

Guide du programme Erasmus

Fiches de candidatures

 

 Durée des projets : 2 à 3 ans

 

Les pays participants à l’ensemble de ces programmes sont les 28 pays de l’Union européenne ainsi que la Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Turquie.