lundi 16 septembre 2019

Charte Erasmus +. Mobilités BTS, CPGE

Erasmus + Erasmus 2014-2020

 

Le nom du programme européen Erasmus vient du moine humaniste et théologien néerlandais Erasme (1465-1536) qui, sa vie durant, a parcouru l'Europe pour s'enrichir des différentes cultures et développer son humanisme et son combat contre le dogmatisme.

Mais ERASMUS est également l’acronyme de "EuRopean Action Scheme for the Mobility of University Students" qui signifie "Programme d'Action Européen pour la Mobilité des Étudiants".

 

Dès 1987, ce programme de mobilité européenne a permis aux étudiants européens de faire une partie de leurs études dans une université européenne autre que celle de leur pays d’origine. Par la suite, les mobilités ont concerné également les mobilités de professeurs. Depuis 2008, les étudiants de cycles courts de type brevet de technicien supérieur peuvent également bénéficier de mobilités Erasmus.

De 1987 à 2013, en l’espace de 26 ans, le programme Erasmus a permis à près de 3 millions d’étudiants de participer à des échanges universitaires européens.

Aujourd’hui, le programme Erasmus + Erasmus est ouvert à trente-trois pays : les 28 Etats membres de l’Union européenne, les 3 Etats de l’espace économique européen (Islande, Liechtenstein, Norvège) La Macédoine et la Turquie.

 

Le nouveau programme Erasmus + Erasmus est ambitieux : il prévoit de réaliser presque autant de mobilités en sept ans que pendant les 30 années précédentes, et a pour objectifs principaux de lutter contre le décrochage scolaire et de favoriser l'inclusion sociale, démocratiser les mobilités européennes, élever le niveau linguistique des jeunes européens, promouvoir l'éducation à la citoyenneté européenne et aux valeurs communes de liberté, de tolérance et de non discrimination, de lutter contre la radicalisation, de moderniser et d'internationaliser l'université, et surtout développer l’employabilité des jeunes diplômés.

Concrètement, Erasmus + Erasmus permet aux étudiants de réaliser des mobilités d’études et / ou de stages qui sont reconnues par les ECTS (Euopean Credits Transfer System), un système où la valeur d’échange est la charge de travail en termes de temps. Pour les personnels enseignants et administratifs, le programme européen permet des mobilités d’enseignement et de formation. Pour tous, il s’agit de mobilités subventionnées par des fonds européens.

 

Si votre établissement offre une formation en classes d’enseignement supérieur et qu’avec les douze autres établissements secondaires à sections BTS et CPGE de l’académie de Strasbourg, il souhaite participer au dispositif Erasmus + Erasmus 2014-2020, vous devrez formuler une demande de charte avec une déclaration de stratégie auprès de l’Agence exécutive « Education, audiovisuel et culture » de Bruxelles.

 

La soumission de la candidature devrait se faire avant mars 2018.

 

Pour vous accompagner dans votre candidature, quelques outils utiles, quelques documents pour information et conseils :

 

Quelques liens utiles :

La page de l'agence exécutive : à titre d’exemples et de préparation, vous y trouverez le formulaire de candidature de l’appel à proposition précédent (cf. ci-joint), son guide technique et son guide administratif

La plate-forme Penelope +  : la nouvelle plateforme de l’Agence Nationale pour le programme Erasmus + 2014-2020

 La page dédiée à la "Charte Universitaire Erasmus" sur Penelope + :page internet sur laquelle vous trouverez le Powerpoint de présentation de la charte Erasmus 2014-2020 présenté par l’Agence en avril 2013.

La page "Soleoflash" pour vous abonner à la lettre électronique de l'Agence : cette lettre mensuelle vous informe sur les échéances et dates importantes concernant les divers dispositifs de mobilités