Précédent
Suivant

Adapter les rythmes scolaires

Donner de la souplesse aux acteurs de terrain dans l’organisation de la semaine scolaire afin de répondre le mieux possible aux singularités de chaque contexte local, dans le souci constant de l’intérêt des enfants.

Plus de souplesse

  • Là où les communautés éducatives et les communes sont satisfaites de l’organisation actuelle, elles peuvent continuer à fonctionner selon les mêmes modalités
  • Là où émerge un accord entre conseils d’école, municipalité et inspecteur d’académie en

faveur d’une autre organisation, une dérogation est possible dès la rentrée 2017 ou à la rentrée 2018.

Bilan pour la rentrée 2017 dans l'académie

Dans le Haut-Rhin

  • 49,5% des communes, pour l’essentiel des petites et moyennes communes, représentant 32% des élèves, sont autorisées à passer au 4 jours pour la rentrée 2017.
  • 68% des élèves conservent une organisation à 4,5 jours.

Dans le Bas-Rhin

  • 56,05% des communes, pour l’essentiel des petites et moyennes communes, représentant 23,20% des élèves sont autorisées à passer aux 4 jours pour la rentrée 2017.
  • 76,80% des élèves conservent une organisation à 4,5 jours.
Mise à jour: 26 octobre 2017