Plus de moyens, mieux répartis, pour la réussite de tous

Les moyens nationaux

Pour les écoles

Priorité pour le dispositif « Plus de maîtres que de classes »

Priorité pour la scolarisation des enfants de moins de 3 ans

Pour les collèges

Un accompagnement continu jusqu’à la fin des cours pour les élèves de 6e

L’extension dans tous les collèges du projet D’COL, dispositif numérique innovant de soutien individua- lisé en français, mathématiques, anglais

Pour valoriser les équipes

Mise en place d’une indemnité unique pour les ensei- gnants du 1er et du 2nd degré : 2 x la prime ZEP actuelle pour les REP+, 1,5 x pour les REP

Ces indemnités représentent actuellement (avant la majoration prévue à la rentrée 2015) un total de 1 373 000 € pour le seul second degré. De plus, une enveloppe indemnitaire importante sera consacrée aux missions particulières.

Pour renforcer le travail en équipe

Du temps pour travailler ensemble :

1,5 heure/semaine au collège

9 jours/an en primaire

Un plan de formation continue et d’accompagnement pour l’éducation prioritaire

Les moyens académiques

L’investissement de l’académie dans l’éducation prioritaire

  • En 2013-2014, l’académie de Strasbourg déployait 150 équivalent temps plein (ETP) dans le second degré pour un total de plus de 10 M €.
  • En 2014-2015, avec la création des 3 REP+ préfigura- teurs, 156 ETP sont déployés, pour un montant de près de 11 M €

Pour la rentrée 2015, l’académie compte engager un supplément de plus de 14 M € pour l’ensemble des collèges de l’éducation prioritaire avec la mobilisation de 203 postes.

 

Pour accompagner les sortants de l’éducation prioritaire, l’académie mobilise des moyens supplémentaires à hauteur de 713 079

Maintien du nombre d'élèves par classe, Maintien de l'encadrement,

Maintien des moyens de vie scolaire

Par ailleurs, les personnels bénéficieront du main- tien des dispositifs spécifiques et du régime indem- nitaire pendant 3 ans.

Les dispositifs pédagogiques sont également maintenus :

  • école ouverte,
  • accompagnement éducatif,
  • dispositif spécifique enseignement artistique et culturel,
  • mobilité transfrontalière : aide complémentaire de 20 € par élève,
  • allocation spécifique pour les fonds sociaux...