Précédent
Suivant

Un ouvrage centenaire à l'académie de Strasbourg

L'ouvrage "Les écoliers de l'Aube, à leurs petits camarades de l'Alsace et de la Lorraine et aux artisans de la victoire"

Le 17 novembre 2018, marquera le centenaire d’un document inédit, vibrant témoignage de l’esprit de 1918 dans l’Est de la France : "Les écoliers de l'Aube, à leurs petits camarades de l'Alsace et de la Lorraine et aux artisans de la victoire".

Cet ouvrage du 17 novembre 1918, patrimoine du rectorat de l’académie de Strasbourg est un recueil de 19 934 signatures d’écoliers de l’Aube adressant leur salut fraternel à leurs camarades d’Alsace Lorraine et exprimant leur joie du retour de ces territoires à la France.

Un hommage fraternel centenaire17/11/1918 – 17/11/2018

Dans un imposant cahier entièrement manuscrit et rédigé six jours après l’armistice du 11 novembre, pas moins de 19 934 écoliers de l’Aube adressent leur salut fraternel à leurs petits camarades de l'Alsace et de la Lorraine et expriment l’immense joie que leur procure le retour à la France et à la République des deux provinces perdues en 1871.
 Après une page introductive en forme de véritable déclaration d’amour à la Patrie, de gratitude envers les soldats tombés au combat et de reconnaissance envers les artisans de la victoire, on découvre, page après page, les signatures des élèves, à l’écriture tour à tour assurée ou hésitante, de chacune des écoles primaires publiques du département champenois, regroupées par communes.
Tout en constituant un témoignage émouvant de l’esprit qui prévaut lors de l’immédiate sortie de guerre chez les écoliers vivant dans les contrées meurtris par la proximité du front, ce livret aux centaines de pages noircies d’une encre qui n’a rien perdu de sa fraicheur ne manquera pas de faire écho aux solidarités nouvelles qui naissent aujourd’hui du rapprochement des académies de Nancy-Metz, de Reims et  Strasbourg dans le cadre de la région académique Grand Est.

Un recueil de signatures inédit aux origines mal connues

"Les écoliers de l'Aube, à leurs petits camarades de l'Alsace et de la Lorraine et aux artisans de la victoire" écrit 6 jours après l’Armistice du 11-Novembre est un document inédit issu d’une initiative locale. Son origine est encore très mal connue.

Conforme à l'enseignement patriotique de cette époque, ce document témoigne de la place que les provinces d’Alsace et Lorraine perdues gardaient dans l'espace national enseigné avant 1914, et de leur retour devenu un thème d'actualité commenté dans les écoles au cours de la guerre, et célébré le 11 novembre. Dans l’immédiate sortie de guerre, l’envoi de ce genre de témoignages fraternels a été important. Le plus souvent il était le fait d’autorités civiles.
Inscrite dans un territoire délimité, cette production a été probablement élaborée sous l’impulsion du corps académique de l’Aube et remise lors d’une cérémonie officielle aux nouveaux services de l’instruction publique installés dès le 29 novembre 1918. Son envoi a  pu être opéré par voie postale, par le biais des malles de l’armée française ou des premiers fonctionnaires envoyés à Strasbourg.