Précédent
Suivant

Le centenaire de la Première Guerre mondiale dans l'académie

Depuis 2013, l’académie de Strasbourg est engagée pleinement dans le cycle pluriannuel commémorant le centenaire de la Première Guerre mondiale. La richesse et la densité des événements mémoriels qui ont composé ce cycle, porté par la Mission du centenaire et inédit par son ampleur, ont révélé à quel point les Français étaient attachés à se souvenir de la Grande Guerre si présente dans les mémoires, en particulier dans les territoires du Grand Est.

Dans ce cadre exceptionnel, l’académie a soutenu les nombreuses initiatives qui ont permis d’entretenir chez les jeunes la mémoire de cet événement fondateur de notre histoire contemporaine.

Les équipes des écoles, les collèges et les lycées ont élaboré quantité de projets qui ont maillé le territoire académique autour de lieux de mémoires ou d’acteurs remarquables de la guerre afin de mettre en avant les spécificités locales de l’histoire du conflit en Alsace :

  • participation des élèves des écoles et des chorales des collèges aux commémorations annuelles du 11 novembre,
  • expositions dans les établissements en particulier au sein des Lieux d’arts et de culture,
  • élaboration de travaux interdisciplinaires au sein des enseignements,
  • engagement de classes dans des concours mémoriels comme Les Petits Artistes de la Mémoire ou les Bulles de Mémoires,
  • réalisations de productions artistiques plastiques, musicales ou théâtrales.

Une dynamique partenariale

Les commémorations ayant vocation à unir l’ensemble de la société française, ces projets ont permis d’engager une réelle dynamique partenariale. Celle-ci s’est incarnée dans des collaborations avec l’Office national des anciens combattants, les structures culturelles, les associations mémorielles ou les différentes collectivités territoriales. Elle a reçu le soutien constant du Pôle civisme et laïcité de l’académie ainsi que de la Délégation académique à l’action culturelle. La situation géographique de notre académie et la spécificité de son histoire l’ont amenée également à proposer des partenariats franco-allemands entre établissements scolaires ou à monter des journées de formation ouvertes à des enseignants venus des deux côtés du Rhin.

Créé à l’occasion du cycle mémoriel, un Comité académique du centenaire a valorisé nombre de ces projets ambitieux. C’est ainsi que plus de cinquante d’entre eux ont reçu de la part de la Mission du centenaire le label « Centenaire », qui leur a donné une visibilité nationale et les a rendu éligibles à des financements.

Le cycle a été ponctué de temps forts qui ont particulièrement mis en lumière les élèves de l’académie : le dialogue direct de collégiens alsaciens avec le président Hollande et la chancelière Merkel lors de la cérémonie de la commémoration du centenaire de la bataille de Verdun en 2016 qui réunissait 3400 jeunes, la participation active de lycéens haut-rhinois à l’inauguration de l’Historial franco-allemand du Hartmannswillerkopf en 2017 par les présidents Macron et Steinmeier ou la participation d’un groupe d’élèves de l’académie engagés dans un  cursus franco-allemand au ravivage de la Flamme du soldat inconnu à Paris sous l’Arc de Triomphe le 14 juillet dernier.

Pour cette année 2018, le dernier acte du centenaire prend une nouvelle dimension en offrant l'occasion de commémorer les évènements qui marquèrent les derniers mois de la guerre et le retour à la paix en 1918. Elle souligne le dernier temps fort des commémorations du centenaire de la Grande Guerre en France. Cette mémoire est évidemment particulièrement vive pour l’Alsace puisque cette année de la sortie du conflit mondial rappelle non seulement le retour à la paix pour la région mais aussi la réintégration de celle-ci au territoire français et à la République.

Projets labellisés "Centenaire"

S'en (100) souvenirs

Riches de projets multiples dans leurs formes et variés dans leurs objectifs, deux d’entre eux, soutenus par la présence de la Rectrice et bénéficiant du label "Centenaire", illustrent particulièrement la dynamique mémorielle dans laquelle s’est engagée l’académie. La Journée de l'engagement des lycéens pour se souvenir de la fin de la Première Guerre mondiale- "S'en (100) souvenirs" a ainsi fédéré les Conseils de Vie Lycéenne des lycées Gutenberg, Le Corbusier et Dumas pour accueillir plusieurs centaines d’invités - écoliers, collégiens et parents - au cours d’une journée de commémoration émouvante, entièrement conçue et organisée par les élèves et articulée autour d’un spectacle vivant, de la médiation d’une exposition d’objets et de panneaux ainsi que de la conception d’un buffet "1914-1918".

De l'Empire allemand à la France : Des établissements scolaires strasbourgeois dans la tourmente

Ouverte au public, une manifestation exceptionnelle au lycée international de Strasbourg, mercredi 14 novembre 2018, auquel s’est adjoint le collège Foch, a vocation à clore symboliquement le cycle mémoriel académique en présentant l’exposition « De l'Empire allemand à la France : Des établissements scolaires strasbourgeois dans la tourmente », qui se propose de montrer, selon démarche résolument esthétique, comment l’héritage architectural scolaire de la Neustadt nous permet de nous souvenir, collectivement et de manière vivante, de la spécificité de l’histoire de la sortie de guerre en Alsace.