Précédent
Suivant

Coopération linguistique avec l'Autriche

Elisabeth Laporte, rectrice de l'académie de Strasbourg ; Alexander Wojda, Consul général d‘Autriche et Gisela Gutjahr, responsable des affaires internationales à la Bildungsdirektion Oberösterreich.

Signature de la convention de partenariat : Elisabeth Laporte, rectrice de l'académie de Strasbourg et Gisela Gutjahr, responsable des affaires internationales à la Bildungsdirektion Oberösterreich

La rectrice Elisabeth Laporte a accueilli une délégation d’enseignants autrichiens en présence du Consul général d'Autriche Alexander Wojda au rectorat pour la signature d'une nouvelle coopération entre la direction de l'éducation de Haute-Autriche et l'académie.

Une délégation de 15 enseignants autrichiens a été accueillie du 11 au 15 octobre dans l'académie de Strasbourg.

L’accueil de la délégation s’effectue dans le cadre des projets Erasmus+, mais aussi dans celui d’une coopération en cours d’élaboration entre les deux instances éducatives : la Bildungsdirektion Oberösterreich et l’académie de Strasbourg.

Signature d'une convention de partenariat


La signature de la convention s’inscrit dans la volonté d’intensifier les liens entre les académies françaises et les Länder autrichiens, volonté impulsée par l’Ambassadeur de France en Autriche. Cette convention officialise la coopération dans le cadre des projets Erasmus+, mais aussi de manière plus globale entre les deux instances éducatives.

 

Cette coopération débute par une mobilité d’enseignants, qui a un triple objectif :

  • présenter l'offre linguistique et son fonctionnement dans l'académie
  • créer des partenariats entre établissements pour une participation à un concours franco-autrichien avec des élèves intitulé "Nous sommes l’avenir de l’Europe : notre vision de la citoyenneté européenne". Les élèves sont invités à se prononcer en tandem franco-autrichien sur ce sujet à travers un support commun (clip, reportage photo, brochure…)
  • découvrir les institutions européennes présentes à Strasbourg.

 

Les thématiques abordées s’inscrivent dans l’année européenne célébrée sur l’ensemble du territoire à travers la présidence française de l’Union européenne.